le clandestin – toi t’es pas là

2 05 2010

voilà, deux « clandestin » (le groupe donc) également « colporteur » jouant la dernière chanson de le clandestin, écrite par eux-mêmes et Dagobert (illégal) sur une idée originale d’ahu (illégal, le colporteur).

du travail clandestin le premier mai, donc, ha ha.

bien @ vous,

nicogé

Publicités




précarité, flexibilité, servilité

26 01 2010
A la une

Ils ont été virés pour avoir refusé de travailler le dimanche. Légal ?

Par Soline Ledésert | Rue89 | 25/01/2010 | 20H33
Le travail le dimanche est officiellement fondé sur le volontariat. Mais si l’on est pas volontaire, c’est la porte ? L’été dernier, trois salariés d’un magasin Ed, distributeur alimentaire, étaient licenciés pour avoir refusé de travailler le dimanche matin. La procédure s’ouvrait aujourd’hui aux prud’hommes. La suite sur Eco89

voyez ces « petits riens »:

un peu de travail de dimanche « volontaire », un peu moins d’école, un peu moins de RTT (pour ceux qui en ont), un peu moins d’impôts pour les très riches et puis, et puis…
Germinal arrive, « tout doucement », comme on dit…
bien @ vous,
nicogé




François Morel for President!!!* (ou « l’éducation au pognon »)

9 10 2009

*François Morel Président! (non, non, ne me remerciez pas.)

ce type est tout simplement merveilleux.

il a un petit côté vieux prof de collège qui m’est tout particulièrement sympathique, entre fermeté, modernité, « pragmatisme » (sic) et République.

il faut dire que cette histoire est tout bonnement « abracadrabrantesque ».

de l’argent pour aller étudier, et non, soyons fous, la motivation de l’épanouissement personnel, de l’acquisition de savoirs et savoir-faire, et bien sûr de construction de la personnalité, ni même celui, en LP, de trouver un p… de travail, c’est vraiment un grand tournant politique. un triste tour que nous joue l’histoire.

que dans l’Éducation nationale et parentale, il y est des choses a changé, des remises en question à effectuer, c’est indéniable et c’est le cas PARTOUT.

mais pas comme ça!

allez, ne nous décourageons pas: le meilleur est à venir.

et vive France Inter!

bien @ vous,

nicogé





la dernière de la « majorité », et le souvenir du pouvoir « socialo-communiste ».

23 09 2009
Cabu - la politique fiscale de Sarko

Cabu - la politique fiscale de Sarko

trouvé ici.

vous vous souvenez bien sûr du « bouclier » fiscal (expression qui implique qu’il faut protéger les citoyens de l’impôt, on appréciera).

le but?

la justice bien sûr!!!

et toujours dans la même volonté de justice (une co-production gouvernement/majorité):

Copé invente «une triple peine» pour les accidentés du travail

La proposition de Jean-François Copé visant à fiscaliser les indemnités journalières versées pour accidents du travail soulève un tollé. 

« triple peine », entend-on du côté du PS.

parce que oui, tout ça à un  petit avantage: le PS est quand même obligé de réagir!!!

donc je résume:

les gros patrons riches à ne plus savoir qu’en fout… entre^preneur motivés à qui ont doit la dynamique de notre pays pourtant entravée par toutes ces protections sociales et autres impôts, se voient envoyer un chèque énorme par l’administration fiscal tous les ans.

et les travailleurs exploités qui ont fini par y laisser leur santé gens qui n’ont pas eu le courage et l’audace de devenir entrepreneur et qui profite largement de l’assistanat vont devoir payer des impôts, enfin!

moi il y a quand même quelque chose qui me pose question.

vous avez remarquez sûrement que je goûte peu la sociale-démocratie.

pourtant, il y a quelques années encore, nous avions des socio-démocrates au pouvoir, vous savez, un gouvernement de centre-gauche fort sympathique en demeurant.

il y avait alors plus de fonctionnaires, des emplois-jeunes plein les écoles et les administrations, une police de proximité, les 35 heures et donc des embauches (avec des contreparties énormes pour les patrons, allégement de charges flexibilité, passons), pas de bouclier fiscal, des RTT…

du coup, les gens travaillaient PLUS (plus de gens, plus d’heures de travail, moins de contra précaire à temps partiel), avaient donc plus d’argent, plus de temps libre, il y avait donc plus de croissance (bon on est dans l’optique capitaliste, hein), et donc plus de taxe, plus d’impôt, le trou de la sécu dimunuait à vu d’oeil, on allait régler le problème des retraites dans les cinq ans…

alors, meêm dans LEUR optique, qu’est-ce qui était « mieux » pour « l’économie » etc. ?

mais bien sûr, c’est une vison des choses bien trop simpliste.

bien @ vous,

nicogé le colporteur





contradiction gouvernemetnale

21 09 2009
bonnet d'âne

bonnet d'âne

trouvé ici.

info du syndicat SNUIpp (FSU):

– Xavier Darcos, à l’époque ministre de l’Éducation Nationale, a supprimé les cours du samedi matin à l’école primaire sans consultation, au motif, qu’il fallait que les familles puissent passer du temps ensemble le weekend.

– Xavier Darcos, devenu entre-temps ministre du travail, a pris comme première mesure majeure de rendre obligatoire le travail le dimanche dasn les zones « touristiques »…

je n’invente rien, il n’y a pas d’interprétation, juste les faits.

le ministre se rend-il compte de ses « contradictions » (sic)?

smiley "joue-du-violon"

smiley "joue-du-violon"

où ces deux mesures contradictoires traduisent-elles le peu de marge de manoeuvre et de pouvoir qu’on les ministres français pour imposer leur choix?

reste le problème de la cohérence de l’action gouvernementale, et là, force est de constater que si, niveau justification, on patauge, niveau résultat, c’est plus que cohérent:

la casse du modèle social français!!!

plus d’inégalité, plus de flexibilité, plus de « tais-toi et bosse, y’en a qu’on pô de boulot »…

je vous fait remarquer, au passage, que quand un homme politique s’attaque à ce qui rend la vie des gens moins pénible (dimanche, vacances, paye décente…), il vient toujours avec la religion derrière… vous voyez, la laîcité « positive » (sic), les rabbins, les imams et les prêtres valent mieux que les feignasses d’instit’ tout ça tout ça…

de là au « vous aurez le bonheur dans la vie éternelle », il n’y a qu’un pas.

bien @ vous,

nicogé





UMP/MEDEF: un bon H1N1 vaut mieux que deux tu l’auras

2 08 2009

l'avis autorisé de Mme Bachelot

l'avis autorisé de Mme Bachelot

dessin trouvé ici.

la grippe.

attention, ça craint; vous risquez, et je ne plaisante pas, d’être… malade.

comme chaque hiver quoi.

mais la régression sociale n’attend pas.

un petit article d’Univers Nature est très rassurant:

français, tu votes à droite: tu AS la droite.

Alors que la Grèce va vacciner l’intégralité de sa population (1), en France il semble qu’une telle mesure ne soit plus d’actualité, avec la définition de priorités de vaccination (personnes souffrant de problèmes respiratoires, personnels médicaux, etc.). Par contre, l’impact économique fait visiblement peur à l’Etat.
Ainsi, outre un courrier de la médecine du travail listant les recommandations de base face au virus A/H1N1 (incitation à se faire vacciner, lavage régulier et soigneux des mains, port du masque correctement adapté, etc.), une circulaire du 3 juillet 2009, rendue publique cette semaine par le journal Libération, prévoit d’importantes modifications du Droit du travail. Valables durant les 2 à 4 mois que pourrait durer la pandémie, les principales mesures sont en train de parvenir aux entreprises par différents biais, et visent à réduire l’impact de l’absentéisme que devrait générer la pandémie.

Parmi les mesures adoptées, les plus ‘fortes’ concernent la durée maximale de travail de 10 heures/jour qui pourra être dépassée, tout comme le maximum hebdomadaire de 46 heures. A ce titre, si nécessaire, le ‘repos hebdomadaire’ pourra se voir suspendu. Face à ces possibilités données à l’employeur, le salarié ne peut s’opposer, sauf à risquer un licenciement. Néanmoins, la mise en œuvre de telles dérogations reste conditionnée à une autorisation administrative, sachant toutefois que l’administration du travail locale est appelée à ‘faire preuve de souplesse et de réactivité face aux demandes des entreprises’.

Cette circulaire, pour limiter l’impact économique du virus A/H1N1, entrera en vigueur dès le passage en phase 5B ou 6 de la pandémie, ce que la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, considère comme très probable pour la rentrée de septembre.

Pascal Farcy

1- Le ministre de la santé grec, Dimitris Avramopoulos, a annoncé que le gouvernement avait ‘… décidé que l’intégralité de la population, tous les citoyens et les résidents sans exception, sera vaccinée contre la grippe’.

Cet article vous a plu, votez pour lui sur

Michel Rocard va-t-il nous trouver une » taxe-grippe » pour nous sauver?

si tu as la grippeH1N1, tu coûtes à la société: ça fera seulement 300€par ménage et par an (299 si tu dénonce un sans-papier; la France ne peut pas, souvien-toi de cette aprole de rocardienne, « accueillir toute la misère du monde ».  mais créer la misère en Afrique et aileurs, ça oui, elle peut).

et comment on la soigne la grippe?

comment ça « au lit aussi longtemps qu’il le faut »???

GAUCHISTES!

bien @ vous,

nicogé





Travailler le dimanche pour gagner… rien.

13 07 2009

travail du dimanche

travail du dimanche

Travailler le dimanche sans gagner plus, c’est possible !

jugez plutôt; alors comme ça, nos chers sénateurs, qui pondent 200 lois par jour, ne connaissent pas le Droit français???
une simple information que fournit sans soucis le Ministère du Travail à la journaliste!?
n’importe quoi!!!
une erreur: oui, oui, bien sûr…
(j’ai vérifié: Gérard Cornu, qui appuie l’amendement de la sénatrice UMP Isabelle Debré dit « confokéa » (hihi… ou pas), est un juriste!!! je me disais bien avoir bossé dans un de ses bouquins: beurk!).
bien @ vous,
nicogé