Nicolas et Nicolas

2 04 2010

Nicolas hulot et Nicolas Sarkozy

Nicolas hulot et Nicolas Sarkozy

trouvée ici.

en direct le jeudi 8 avril à 9h30.

Grenelle : Nicolas Hulot sort par la porte et revient par la fenêtre

Lundi, sa fondation annonce son retrait des discussions après l’abandon de la taxe carbone. Vendredi, il réhabilite le gouvernement. La suite
Par Sophie Verney-Caillat | Rue89 | 02/04/2010 | 18H08
à tous les gens qui me demandet si je ne me trompe pas de cible, voici un extrait de ces déclaration paru dans rue89:

« J’ai eu une longue et franche discussion hier [jeudi, ndlr] soir avec Jean-Louis Borloo, qui considère que nos inquiétudes ne sont pas fondées, et qui rappelle à juste titre qu’il ne faut surtout pas tomber dans le travers qui consiste à dire que le Grenelle n’a servi à rien. »

bon et bien j’y tombe pour lui: le « grenelle » n’a servi à rien!!!( et puis on ira à Neuilly voir si le maire…)

la prime à la casse, elle par contre, a relancé l’industrie automobile…

« Déjà en Europe, la France est devenue leader en matière de logement, de transport… Il y a une commission sur l’environnement à l’Assemblée, le Conseil économique et social est devenu environnemental. »

là, c’est du lourd: Moniseur Hulot nous clame son amour de la technocratie, qui a démontré son inénarrable efficacité tout au long de la cinquième République, c’est sur.

« Vous ne m’entendrez pas dire que le président de la République n’a rien fait. Il a été offensif à Copenhague. Et sur le Grenelle, il a tenu la plupart des engagements qu’il a pris. »

comment il a été trop offensif sur Copenhague!!! il a notamment insisté pour qu’on… considère le nucléaire comme une énergie écolo. du lourd on vous dit!!!
Yannick Jadot résume bien ma pensée:

« Hulot avait été le seul à soutenir la taxe carbone à la mode Sarkozy alors que les écolos la trouvaient inefficace sur le plan environnemental et injuste sur le plan social. »

voilà!

comme a son habitude, Hulot sert la soupe à la droite, joue le jeu des puissants contre la planète et le peuple.

mais quelle époque on vit?

bien @ vous,

nicogé

PS: reste une solution pour les asso écolo: fuir!!! comme Sortir du nucléaire par exemple, qui ne participe pas à cette mascarade.

Publicités




sortir en Haute-Saône (70): théâtre à Servance.

29 01 2010

le colporteur présente théâtre à Servance (70)

le colporteur présente théâtre à Servance (70)

théâtre à Servance (70)

théâtre à Servance (70)

allez-y nombreux et vive la culture de proximité!!!

enfin, sauf si vous habitez loin de Servance (70), alors vive la culture de proximité lointaine.

bien @ vous,

nicogé





« Don’t nuke the climate »: vite, sortons du nucléaire!!!

13 12 2009

alors qu’il faudrait TOUT faire pour sortir du nucléaire, la mascarade annoncée à Coppenhague va-t-elle faire rentrer le loup sans qu’il n’ait même jamais montré patte verte?

mobilisons-nous pour que cela n’arrive jamais!

après, on peut toujours s’interroger sur l’efficacité de ce type d’action, et sur le fait même d’aller à Copenhague ou pas, c’est sûr…

non au nucléaire!

non au nucléaire!

Action internationale sur la Petite Sirène de Copenhague contre l’inclusion du nucléaire dans le deal climatique

Communiqué de presse du Réseau « Sortir du nucléaire »

ACTION SYMBOLIQUE « DON’T NUKE THE CLIMATE »

A COPENHAGUE SUR LA PETITE SIRENE

Le nucléaire masque les vraies solutions à la crise climatique


Copenhague, le 10 décembre 2009 – Le Réseau « Sortir du nucléaire » et ses partenaires internationaux (italien, russe, américain, allemand, danois, hollandais…) [1] de la campagne « Don’t Nuke the Climate ! » ont mené une action symbolique ce midi pour dénoncer la tentative du nucléaire d’utiliser la crise climatique pour assurer sa survie. Les représentants des associations ont « masqué » la Petite Sirène, monument national danois, pour dénoncer le danger de cette industrie, mais aussi pour rappeler qu’en réalité le nucléaire entrave la lutte contre le changement climatique en masquant les vraies solutions. Recourir à l’atome dans cette lutte serait donc parfaitement contreproductif en plus d’être dangereux.

> Suite du communiqué de presse après la photo.

la Petite Sirène contre le nucléaire

la Petite Sirène contre le nucléaire

Lors du Sommet de Copenhague, les décideurs ont non seulement le devoir de parvenir à un accord ambitieux sur le climat, mais aussi de refuser les « fausses bonnes solutions ». Or, lors de la session de négociations à Bangkok au mois d’octobre 2009, le nucléaire, pourtant exclu à juste titre des mécanismes du Protocole de Kyoto, a refait surface.

De nombreux pays, dont la France, souhaitent en effet que cette source d’énergie puisse être reconnue à Copenhague comme une solution au changement climatique. Si le prochain accord climatique accorde une place au nucléaire, certains Etats pourraient « s’acquitter » de leurs objectifs de réduction d’émission en vendant des réacteurs aux pays en développement ; ils éviteraient ainsi la remise en question de leurs modes de production et de consommation, pourtant à l’origine du problème climatique. Par ailleurs, si le nucléaire devenait éligible aux financements par ce biais, l’industrie nucléaire trouverait ainsi une source majeure de subventions publiques.

L’action de ce matin, quelques jours après le déploiement d’une grande banderole à 100 m du lieu du Sommet sur le climat, s’inscrit dans le cadre de la campagne citoyenne internationale « Don’t Nuke the Climate ! » coordonnée par le Réseau « Sortir du nucléaire ». Cette campagne rassemble aujourd’hui plus de 350 organisations dans 45 pays, qui refusent le nucléaire comme « solution » au changement climatique.

Le nucléaire est trop dangereux (déchets, accidents, prolifération…), trop lent face à l’urgence climatique (10 ans pour construire un réacteur), trop coûteux et inapproprié pour le développement du Sud. Si cette technologie était incluse dans le nouvel accord climatique, elle priverait de financement les vraies solutions que sont notamment l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Recourir au nucléaire, c’est donc condamner à l’échec la lutte contre le changement climatique.

Les citoyens de tous les pays sont appelés à signer la pétition « Don’t Nuke the Climate ! », traduite en dix langues. Déjà 50 000 personnes ont signé l’appel.

———————————————-

Pour plus d’information : www.dont-nuke-the-climate.org

(…)

[1] Wise (Pays-Bas/International), Women in Europe for a Common Future (Europe), Umweltinstitut München (Allemagne), Ecodefense (Russie), NOAH (Les Amis de la Terre Danemark), Legambiente (Italie), Inforse (Europe), International Forum on Globalization (Etats-Unis/International), NOAH (Friends of the Earth Danemark), EcoForum (Kazakhstan), The Planet of Hopes (Russie), Open Asia (Tajikistan) et WILPF (Women’s International League for Peace and Freedom).






Aréva ou pas: non à l’EPR chinois!!!

27 10 2009
nucléaire non merci!

nucléaire non merci!

Chine : Areva va enfin débuter la construction de son EPR

Par Harold Thibault | Aujourd’hui la Chine | 27/10/2009 | 19H20
(De Pékin) Plusieurs fois reporté, le début des travaux du nucléaire de troisième génération en Chine est finalement imminent. Ce « contrat du siècle » signé lors de la visite de Sarkozy à Pékin il y a deux ans a été chèrement renégocié par les autorités chinoises. Areva fera-t-il une bonne affaire ? La suite
cet article est proprement scandaleux.

non mais c’est une blague? « ENFIN »???

et pas un mot sur les catastrophes nucléaires de par le monde (dans l’État de Washington, USA par exemple)?

il aurait mieux valut que cet EPR ne soit jamais commencé, et que cet article qui ressemble à un sketch de Coluche sur la technocratie ne soit jamais publié.

qu’est-ce qu’on s’en f… de qui a décroché ce contrat qui grève l’avenir du monde???

car il ne s’agit pas seulement d’un problème de stockage pour plus tard, mais bien des dégâts que font ses déchets et tout le reste MAINTENANT!

je ne me réjouis pas plus quand une entreprise français « rafle » un gros marché d’armes, je préfèrerai que « mon » pays refuse de participer à ça, et l’argument « si ce n’est pas nous, d’autres le feraient », est simpliste et révoltant.

non au dangereux EPR et à ses déchets catastrophiques, d’Aréva ou pas, en Chine ou ailleurs, et non au nucléaire.

bien à vous,

nicogé, militant anti-nucléaire





Le centre nucléaire de Cadarache a 50 ans…

17 10 2009

MEDIANE: pour sortir du nucléaire

MEDIANE: pour sortir du nucléaire

14 octobre 2009,
le centre nucléaire de Cadarache a 50 ans….

Un danger quotidien pour nos vies, un environnement contaminé et dégradé, une accumulation de déchets radioactifs, des millions d’euros de fonds publics dilapidés.

…. un terrible anniversaire !
Le centre nucléaire de Cadarache a vu le jour le 14 octobre 1959.
Il emploie environ 4500 personnes sur un site de 1600 hectares dans les Bouches-du-Rhône, sur la commune de Saint-Paul-Lez-Durance.

Cadarache compte 19 Installations Nucléaires de Base (INB)
dont 1 Installation Nucléaire de Base Secrète-Propulsion Nucléaire (INBS-PN).
Il comprend aussi 40 « Installations Classées  pour la Protection de l’Environnement »(ICPE) dont 30 ICPE à caractère nucléaire.

Le site de Cadarache est situé sur la faille d’Aix-en-Provence Durance, la plus active de France et à proximité d’une autre, celle de la Trévaresse qui a généré le plus grave séisme jamais enregistré en France il y a un siècle exactement ( 1909, intensité IX)

Il est totalement insensé d’avoir placé sur une zone sismique aussi active un si grand nombre d’installations nucléaires et bâtiments d’entreposage de déchets radioactifs.

En cas de séisme ou de grave accident, les retombées radioactives et la dissémination de plutonium et autres radionucléides dans l’atmosphère et les rivières, pourraient transformer pour des milliers d’années la Provence en zone interdite, vidée de ses habitants.

Cadarache, 50 ans après, c’est plus de 35000m3 de déchets radioactifs stockés, du vrac de « très faible activité » au sous-produits de plutonium de « haute activité à vie longue ».
Parmi ces déchets hautement radioactifs 2714 fûts de 100 litres renfermant 65kg de plutonium, 50 kg d’uranium naturel et 232 Kg d’uranium appauvri sont entreposés dans l’ancien réacteur nucléaire Pégase , en attendant la construction d’un centre de stockage en profondeur pour s’en débarrasser honteusement.

Cadarache, 50 ans après, ce sont des eaux souterraines contaminées par du tritium, du strontium, des émetteurs alpha, …

Cadarache, c’est depuis 50 ans,chaque jour, des rejets radioactifs dans la Durance et dans l’atmosphère. Le CEA nous parle de « faibles doses » et d’ « impact négligeable » sur l’homme et l’environnement. Mais 50 ans de « faibles doses » quotidiennes deviennent des doses préoccupantes.

Cadarache, c’est un flux de 1 043 véhicules  de transport de matières radioactives qui entrent et sortent du centre ( chiffres  2007) dont le transport des déchets ultimes issus des 140 kilos de plutonium militaire américain discrètement retraités depuis 2004.

Cadarache, c’est un terrain miné au cœur de la Provence

Et ne parlons pas d’ITER….un réacteur expérimental dangereux, ruineux, qui laissera plus de 33 000 tonnes de déchets radioactifs …. et ne fonctionnera probablement jamais ! La fusion nucléaire ne sera pas l’énergie de demain.

Il est urgent d’assainir et de dénucléariser le centre de Cadarache tout entier pour le transformer en centre de recherche sur les économies d’énergie et les énergies renouvelables qui sont les seules vraies solutions à la crise énergétique et climatique actuelle, et qui généreraient nettement plus d’emplois.

Il est urgent que soient mis en place des moyens de contrôle indépendants. Car comment savoir avec exactitude ce qui est rejeté par les installations nucléaires de Cadarache ?
Nous ne pouvons avoir confiance dans l’auto-surveillance et l’auto-contrôle des équipes du CEA Cadarache .

Le recours à l’énergie nucléaire est irresponsable et inacceptable : risques de catastrophe, production de déchets, rejets radioactifs dans l’environnement, prolifération à des fins militaires et condamnation des générations futures.
Le nucléaire est une énergie du passé.
Pour sauvegarder l’avenir des prochaines générations, il est grand temps d’en sortir !

Cadarache, 50 années de nucléaire, ça suffit !!

Tous les chiffres cités sont de source CEA

MEDIANE Association 1901 JO 12/12/98
Agrément Régional PACA N° 2004-113
Agréée Protection de l’Environnement

--
Jocelyn Peyret

Coordination nationale actions & groupes
Reseau Sortir du nucleaire
30 rue du Nord
68000 Colmar

Web : http://www.sortirdunucleaire.org

un message inquiétant mais nécessaire.

jusqu’ici tout va bien, mais l’important, ce n’est pas la chute, c’est atterrissage, comme on dit.

bien @ vous,

nicogé le colporteur





fermons la centrale nucléaire de Fessenheim et sortons du nucléaire! (3)

5 10 2009

colombe "sortir du nucléaire"

colombe "sortir du nucléaire"

trouvée ici.

la manif’ donc,.

plein de monde, de zéro à 99 ans, plein de bonne volonté et soucieux de l’avenir, parlant du réchauffement climatique, de l’état de la gauche et, de « CO2 mon amour » de la dernière émission d’Albert Jacquard, de leurs années à l’école d’inf’ de Mulhouse, de rencontre à l’IUFM de Colmar et de réunions des Verts à Lure.

notre arrivée se passa en musique.

heureusement, nous ne craignions rien, car on veillait sur nous.

il valait mieux, ça a faillit être tiède/moyen froid.

alors, on a sonné l’alerte.

et puis on s’est relevé: ouf, c’était pour de faux!!!

parce que, bien sûr, en vrai, on ne risque rien: le nucléaire c’est sans danger et les pouvoirs publics ne laisseraient jamais un accident arriver, et de ce fait mettent tous les MOYENS pour la sécurité des centrales et de la population.

et puis « on ne va quand même pas s’éclairer à la bougie »!!! (spéciale dédicace à Éric le magnifique).

à part ça, il y avait beaucoup de drapeaux: les Verts, le NPA, mais aussi die Linke et les jeunes du SPD (les seuls drapeaux avec une rose au poing…), deux ou trois d’Atac et bien sûr Greenpeace.

à noter la présence d’Élodie Vaxelaire du PG, et il y avait des manifestantes et manifestants socialistes.

on attend avec impatience que le PCF et LO  abandonnent leurs vielles lunes: le nucléaire n’a RIEN de bon pour le peuple!

bien @ vous,

nicogé le colporteur





fermons la centrale nucléaire de Fessenheim et sortons du nucléaire! (2)

4 10 2009
fermons la centrale de Fessenheim et sortons du nucléaire

fermons la centrale de Fessenheim et sortons du nucléaire

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (1)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (1)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (2)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (2)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (3)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (3)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (4)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (4)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (5)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (5)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (6)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (6)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (7)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (7)

le colporteur présente: qui c'est???

le colporteur présente: qui c'est???

le colporteur présente: Olivier Besancenot!!!

le colporteur présente: Olivier Besancenot!!!

le colporteur présente: fermons Fessenheim: des jeux pour les enfants.

le colporteur présente: fermons Fessenheim: des jeux pour les enfants.

là: surtout du jaune.

là: surtout du jaune.

le colporteur présente: Eric, bloggeur mulhousien!!!

le colporteur présente: Eric, bloggeur mulhousien!!!

le colporteur présente: Greenpeace.

le colporteur présente: Greenpeace.

le colporteur présente: des slogans, et des enfants.

le colporteur présente: des slogans, et des enfants.

on pouvait aussi faire ses courses.

on pouvait aussi faire ses courses.

un parc, un samedi après-midi à Colmar (68): vide!

un parc, un samedi après-midi à Colmar (68): vide!

et les magasins:: vides...

et les magasins:: vides...

et voilà la fameuse manifestation à haut risque que les autorités locales rêvaient tant d’interdire!

nous n’avons pas pu défiler, cantonnés dans un petit espace.

les policiers et gendarmes qui étaient chargés de nous parquer étaient calmes, mais un élu local de par chez moi (70) m’a relaté une intervention policière musclée contre des jeunes qui n’avaient rien fait du tout, qui ne s’est soldée par aucune interpellation mais qui l’a beaucoup choqué par sa violence.

sinon, il y a eu de la bonne humeur, du sérieux et des stars: Eric de Mon Mulhouse, Cléo Schweitzer, Nicolas de Météo Mulhouse, et Olivier Besancenot, simple et solidaire.

une manifestation symbolique, importante, pacifique et familiale.

à venir: des vidéos.

bien @ vous,

nicogé le colporteur antinucléaire pacifique

on pouvait aussi faire ses courses.