Willem dans libé: le droit à la caricature.

23 04 2010
police/Burqua/ETA: la caricature de Willem pour libé.

police/Burqua/ETA: la caricature de Willem pour libé.

Le syndicat de police Alliance dénonce une caricature publiée dans «Libération»

Le syndicat juge «indécente» une caricature du dessinateur Willem publiée ce vendredi. Laurent Joffrin, directeur de la publication de «Libération», défend «le droit à la caricature».

bon, c’est délicat toujours, ces histoires.

mais déjà, on ne doit pas toujours être « respectueux », c’est comme ça.

en plus, pour le coup, c’est drôle, et pas franchement choquant.

par cet article, le colporteur apporte son soutien à Willem et à libé.

ce n’est pas grand chose, c’est sur.

bien @ vous,

nicogé

Publicités




agrocarburants: ni bio, ni écolo.

14 12 2009

Les désobéissants Toulousains en panne de jus à Copenhague

Image 1

ah Copenhague, encore… de pire en pire!

mascarade que tout cela.

la liberté de circulation est de plus en plus bafouée.

et ce n’est pas la seule.

la police européenne dicte la loi des dirigeants tout puissants: on décide que vous devez mettre un dérivé de pétrole dans votre moteur: exécutez-vous!

c’est inadmissible.

sauf que…

…pour la planète, les AGRO*-carburants il n’y a rien de PIRE!!!

(*PAS « bio »!!!)

comment oser se vanter de mettre des produits alimentaires dans son réservoir alors que tant de gens meurent encore de faim?

sans compter la déforestation que cela engendre: niveau CO2, ça se pose là…

c’est bien de faire de trucs, mais il faut quand même réfléchir un peu.

quant à la police…

bien @ vous,
nicogé le colporteur





à Copenhague, l’arnaque bas son plein.

14 12 2009

on est revenu longuement sur le sommet de l’OTAN à Strasbourg, surtout Tjark qui l’a vécu chez lui. (petit message perso: je pense à toi, mec.)

et voilà que ça recommence.

«Ça va se finir comme hier, ils vont arrêter tout le monde»

REPORTAGE

Dans la capitale danoise où se tient le sommet sur le Climat, les militants pacifistes s’insurgent contre les pratiques policières et les interpellations arbitraires. Nouvel exemple dimanche midi, lors d’une manifestation qui rassemblait 300 personnes tout au plus. 

Lors de la manifestation ce midi, dans les rues de Copenhague.

la suite sur libé.fr

alors oui, forcément, c’est vrai, d’importantes chose se jouent là-bas: on le voit avec ce fameux retour du nucléaire sur la table, pourtant exclu à Kyoto.

grâce à la compensation carbone (immonde) et au lobby du nucléaire (dangereux), les pays riches pourront continuer à polluer, en compensation des technologies nucléaires qu’ils auront « fourni » (sic) aux autres pays, si cette énergie est considéré comme bénéfique à la réduction des gaz à effet de serre!!! on croit rêver!!!

mais oui, c’est aussi une mascarade: faut-il donc s »inscrire dans la démarche, y prêter attention?

franchement, comment espérer quoi que ce soit de positif pour l’avenir du monde quand les choses se déroulent dans la violence et le déni de démocratie, la haine du peuple et la technocratie la plus arrogante?

on aura tout vu: la re-centralisation de la France, la Constitution européenne adopté contre l’avis des peuples, et les gouvernants qui tapent dasn le tas via la police pour notre bien.

on vit une bien triste époque.

mais grâce à nous, demain, tout ira mieux.

sortons du capitalisme, c’est « notre seule chance« !!! 😉

bien @ vous,

nicogé





un autre monde, encore plus plus mou, est possible:

24 10 2009

entendu à la radio:

taser

taser

trouvé ici.

France Inter:

Claire Servat Jean: « alors vous êtes pour l’interdiction du taser » (dont le propore fabricant dit qu’il est « peut-être » dangereux)

Amnesty International « non ».

flash-ball

flash-ball

trouvé ici.

un policier, sur Inter je crois ou Europe 1:

« si maintenant il faut qu’un policier sache qu’avec le taser on ne vise pas le torse, avec le flash-ball on doit viser le torse, et avec le neuf millimètres il n’y a pas de recommandation du tout parce que on doit l’utiliser seulement en cas de légitime défense comme toutes les armes( …) ».

je ne sais pas vous, mais moi, le monde m’étonne de plus en plus…

de la mollesse partout: chez les journalistes, chez les partis de « gauche », chez les association de défense des Droits des humains…

à la limite, le seul truc pas trop mou, à part la franche reculade de Sarkozy père et fils qu’ils fraudaient féliciter de ne pas avoir abuser de leurs pouvoirs (pour le remettre à plus tard?), et encore tout ça est assez mou encore, c’est le débat sur Europe 1 à midi entre Razzie Hammadi et Philippe Tesson.

la raison? peut-être que cela tiens au fait que pour une fois, ils se tutoyaient, ne cachant pas qu’ils se connaissent pour être inviter souvent aux même émissions et malgré les quelques cinquante ans qui les séparent. pour une fois, à coup de tutoiement, ils se disaient un peu se qu’ils pensaient, ou en tout cas ça avait l’air.

un peu de sincérité!!!

bien @ vous,

nicogé





fermons la centrale nucléaire de Fessenheim et sortons du nucléaire! (2)

4 10 2009
fermons la centrale de Fessenheim et sortons du nucléaire

fermons la centrale de Fessenheim et sortons du nucléaire

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (1)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (1)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (2)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (2)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (3)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (3)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (4)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (4)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (5)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (5)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (6)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (6)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (7)

le colporteur présente: fermons Fessenheim! (7)

le colporteur présente: qui c'est???

le colporteur présente: qui c'est???

le colporteur présente: Olivier Besancenot!!!

le colporteur présente: Olivier Besancenot!!!

le colporteur présente: fermons Fessenheim: des jeux pour les enfants.

le colporteur présente: fermons Fessenheim: des jeux pour les enfants.

là: surtout du jaune.

là: surtout du jaune.

le colporteur présente: Eric, bloggeur mulhousien!!!

le colporteur présente: Eric, bloggeur mulhousien!!!

le colporteur présente: Greenpeace.

le colporteur présente: Greenpeace.

le colporteur présente: des slogans, et des enfants.

le colporteur présente: des slogans, et des enfants.

on pouvait aussi faire ses courses.

on pouvait aussi faire ses courses.

un parc, un samedi après-midi à Colmar (68): vide!

un parc, un samedi après-midi à Colmar (68): vide!

et les magasins:: vides...

et les magasins:: vides...

et voilà la fameuse manifestation à haut risque que les autorités locales rêvaient tant d’interdire!

nous n’avons pas pu défiler, cantonnés dans un petit espace.

les policiers et gendarmes qui étaient chargés de nous parquer étaient calmes, mais un élu local de par chez moi (70) m’a relaté une intervention policière musclée contre des jeunes qui n’avaient rien fait du tout, qui ne s’est soldée par aucune interpellation mais qui l’a beaucoup choqué par sa violence.

sinon, il y a eu de la bonne humeur, du sérieux et des stars: Eric de Mon Mulhouse, Cléo Schweitzer, Nicolas de Météo Mulhouse, et Olivier Besancenot, simple et solidaire.

une manifestation symbolique, importante, pacifique et familiale.

à venir: des vidéos.

bien @ vous,

nicogé le colporteur antinucléaire pacifique

on pouvait aussi faire ses courses.




the jungle is our house (ou la loi dans la jungle).

23 09 2009

Calais - the jungle is our house

Calais - the jungle is our house

trouvé ici.

Dans la jungle de Calais avec les migrants expulsés par la police

Par Activistes autonomes lillois | Militants des droits humains | 23/09/2009 | 10H47
Nous sommes un groupe de personnes investies auprès des migrants depuis plusieurs mois et engagées dans le réseau No Border. Si nous sommes allés mardi 22 au matin soutenir les migrants de la jungle au moment de leur expulsion par la police, c’est avant tout parce que nous avions parmi eux de véritables amis. La suite
extrait:

C’est l’Europe qui les insulte

Les policiers arrachaient les migrants au groupe, trainant certains d’entre eux sur le sol, qui nous regardaient implorant et apeurés. Ces regards étaient insoutenables pour nous qui auparavant y avions vu l’espoir, lorsque ces mêmes garçons nous racontaient leurs rêves et ambitions pour l’avenir. Dans cette rafle, les migrants ont été considérés et traités comme du gibier, déshumanisés et humiliés pour longtemps. Eux aussi ne risquent pas d’oublier ce qu’on leur a infligé ce matin. C’est l’Europe qui les a insultés dans leur dignité.

Tandis que la population du quartier se réjouit du « succès » de l’opération, nous déplorons que migrants et militants aient été l’objet d’un spectacle organisé pour les médias et l’opinion, dans le but de mettre en scène une mascarade politique visant à faire croire à une résolution du problème, alors qu’il ne s’agit que d’une triste opération de communication du gouvernement et de l’Union européenne.

Les journalistes ont été expulsés avec la même violence et une caméra a été détruite lorsque les policiers ont commencé à perdre patience face à l’opposition soutenue des migrants et militants. Les migrants essayaient eux aussi de résister, mais étaient davantage la cible des policiers lorsqu’ils tentaient de maintenir les lignes avec nous.

Nous posons la question : qu’est-ce que les autorités ont à craindre de la présence des journalistes ? Pourquoi les ont-ils éloignés ? Nous soupçonnons l’Etat de chercher à cacher au public sa façon d’agir et ses méthodes pour « résoudre » la question des migrants.

Nous tenons à dire que nous n’oublierons pas certaines images de violences et de détresse, qui renforcent notre détermination et notre mépris pour ce système qui génère chaque jour plus d’injustice. Ce que nous ressentons désormais, c’est l’étendue de notre impuissance et un dégoût prononcé pour les politiques actuelles.

Il est plus que temps de poser autrement la question des frontières, afin que chacun comprenne que la fermeture n’est ni une solution, ni un moyen démocratique de résoudre la catastrophe économique que nous vivons tous à cause du capitalisme. La crise n’est pas le fait des étrangers, légaux ou non, elle est partie intégrante d’un système qui se sert du chômage et des licenciements comme d’une variable d’ajustement pour une machine bancale.

notre République est honteuse: elle a de grands principes, et jettent des gens « innocents » (sic) et des enfants dans des situations dramatiques et non respectueuses des droits des êtres humains. (tout comme elle le fait avec des gens condamnés dans ses prisons, tiens, comme quoi, « peut-être » qu’il faudrait réfléchir à la question…).
et elle va ainsi imposé la « loi dans la jungle »… sic…
oh belle étrangère, ils te préfèrent passagère…
un nom sur ta misère et aux pays des frontières,
je sais bien, que je n’est rien,
d’un clandestin…
il est de plus en plus souhaitable de n’être ni pauvre ni « étranger » dans ce pays.
« y’a pas d’pays pour les vaux rien, les poètes et balladins, y’a pas d’pays, si tu le veux, prends le mien… »
les Têtes Raides (feat Noir Désir)
cette chanson n’a pas été écrite hier: mais la situation, loin de s’améliorer, empire.
bien @ vous,
nicogé le colporteur




Raidh 1 – taser 0

2 09 2009
A la une

Le Taser retiré des mains des policiers municipaux

Par Chloé Leprince | Rue89 | 02/09/2009 | 16H38
Le Conseil d’Etat a annulé le décret qui avait permis à onze villes d’équiper leur police avec le pistolet à impulsion électrique. La suite sur rue89
je n’aurai qu’un seul mot:
hourra!
bien @ vous,
nicogé