Willem dans libé: le droit à la caricature.

23 04 2010
police/Burqua/ETA: la caricature de Willem pour libé.

police/Burqua/ETA: la caricature de Willem pour libé.

Le syndicat de police Alliance dénonce une caricature publiée dans «Libération»

Le syndicat juge «indécente» une caricature du dessinateur Willem publiée ce vendredi. Laurent Joffrin, directeur de la publication de «Libération», défend «le droit à la caricature».

bon, c’est délicat toujours, ces histoires.

mais déjà, on ne doit pas toujours être « respectueux », c’est comme ça.

en plus, pour le coup, c’est drôle, et pas franchement choquant.

par cet article, le colporteur apporte son soutien à Willem et à libé.

ce n’est pas grand chose, c’est sur.

bien @ vous,

nicogé





l’homme et la machine (ou « les couches lavables, et moi, et moi, et moi. »)

21 03 2010
les couches lavables, Kurt Cobain, et moi.

les couches lavables, Kurt Cobain, et moi.

voilà, c’est fait!

aussi incroyable que ça puisse paraître, moi, un homme, j’ai réussi à pendre la machine de couche lavable!!!

et ce n’est que justice, puisque c’est « l’homme » qui est chargé de sortir les poubelles (avec les couches, donc), dans les ménages « modernes » et dans la tête d’Élisabeth Badniter.

je dis, ça, mais dans la tête des riches bourgeois possédants, ce sont les larbins qui se tapent les tâches ménagères alors hein!!!

ne laissons pas la classe supérieur nous dictez notre vie:

oui au partage des tâches ménagères, du temps de travail, des richesses et de la protection de la nature!!!

la fin des grands patrons, de la guerre et de la république, le pouvoir au peuple et la paix, voilà les solutions.

alors vive le féminisme, et vive la prise de conscience écologique suivi d’actes.

500 m3 d’eau à l’heure dans la silicone-vallée de Grenoble, et moi je ferme le robinet quand je me rase!!!

penser global, agir local.

dire « les femmes » et pas la femme.

et comme le dit si bien Cécile Duflot dans le point.fr (oui, bon, ça va, hein,  j’ai trouvé le lien sur le site de libé!):

« Tout faux », rétorque Cécile Duflot, tête de liste Europe Ecologie en Ile-de-France. « Rendre l’écologie responsable des carences héritées du monde patriarcal européen est tout à la fois erroné et stérile ». Elisabeth Badinter « ne se pose pas les bonnes questions ».

rester éveillé, et debout.

demain, je crois, j’irai voter.

bien @ vous,

nicogé le colporteur féministe

PS: et surtout, les couches lavables c’est:

– mieux pour mon bébé et ma cadette

– mieux pour la planète

– le seau à couche, c’est bien moins pénible que les poubelles pleines, qui sentent fort e t qu’il faut changer et stocker tous les jours!!!

allez, j’éteins mon PC!!!

PPS (le 21-03-10): n’oublions pas qu’Élisabeth doit sa fortune à Publicis, et donc à la société de consommation.

trois slogans possibles:

– la femme est l’avenir de l’homme. (Jean Ferrat)

– la femme est l’avenir des cons, et l’homme n’est l’avenir de rien. (Renaud)

–  la société de consommation est l’avenir de la femme (Élisabeth Badinter)

on dit « les femmes« , bon sang…





Claude Allègre ne réchauffe pas l’atmosphère: lui, il plombe l’ambiance.

19 02 2010
Blog {Sciences²}

Claude Allègre: premier debuggage de «l’imposture»

Claude Allègre

Claude Allègre

Claude Allègre a publié un nouveau livre, intitulé «L’imposture climatique, ou la fausse écologie». (Plon, 293 p, 19,90 €). Sous réserve d’un inventaire plus complet, voici quelques debuggages rapides.

je n’aime déjà pas sa vision du monde et de la politique à la base.

il n’aime pas les gens, comme dirait l’autre, il a montré qu’il savait être suffisant et autoritaire.

il a grandement participé à la désaffection du parti socialiste de la part des gens de gauche qui sont toujours perdus, comme moi.

il est responsable d’avoir entamé le processus de destruction de l’école publique française avant privatisation au rabais option » quand on veut tuer son chien, etc. etc. ».

je ne suis absolument pas d’accord avec sa vision de l’écologie, le marché et toute ses bêtises de conte de fée libéral.

mais en plus, à lire cet article, on s’aperçoit que son cas est encore plus grave que ça…

on en parle aussi là.

Claude Allègre
Planete89

Le Claude Allègre nouveau au crible des écologistes

Par Nicolas Gauduin | Rue89 | 17/02/2010 | 11H42
Claude Allègre, le retour. L’ancien ministre socialiste remet une couche sur sa croisade anti-écolo avec un nouveau livre qui sort ce mercredi, « L’Imposture climatique » (Plon), précédé de sorties virulentes dans les médias. Rue89 a fait réagir des acteurs de la lutte contre le réchauffement climatique sur ses affirmations. La suite sur rue89.

un argument cependant me choque, mais c’est un détail: un de ses contradicteurs dit qu’il veut s’attirer des sympathies à gauche et à l’extrême-gauche quand il critique la compensation carbone.

or pour moi, tout écolo devrait forcément défendre des idées qui sont sympathique à la gauche, d’une part, et d’autre part, même si son discours me sidère par ailleurs, je trouve moi aussi que cette compensation est intolérable: elle favorise les riches (pays et particuliers) qui peuvent se payer le droit de polluer, et avec la conscience tranquille en plus!

bref, on aimerait bien l’entendre moins, ce monsieur, mais après tout, il a bien le droit de dire ce qu’il veut.

mais pour défendre quels intérêts?

un argument qui me semble plus intéressant existe pourtant: pendant qu’on parle réchauffement climatique, on ne parle pas de la pollution des eaux, de l’air et de la Terre par tous les produits chimiques, toxiques etc.

quid de nos rivières, de la terre qu’on cultive, du nucléaire qui pollue maintenant (déchets incontrôlable dans des caténaires qui fuient) et pour des générations?

et la liste est longue!

ce qui n’empêche pas de s’attaquer au problème du réchauffement climatique, évidemment.

dans les Inrocks de la semaine dernière, enfin, Eric Hazan (dans les Inrocks, ça change!) dit  u’il se méfie de l’écologie, que c’est le nouvel opium du peuple. et ne parlons pas du « développement durable », notion qui porte en elle tend de présupposés capitalistes…

le débat reste donc ouvert!

une seule chose est sure: nous devons prendre soin de notre planète dès maintenant, et malheureusement, les petites gens plein de bonne volonté ne pèsent pas lourd face à la pollution de l’industrie et de l’agriculture industrielle (quantité d’eau utilisée, produits chimiques, quantités…)

bien @ vous,

nicogé





prison: une honte française.

15 09 2009
prison?

prison?

trouvé ici.

120% d’occupation (en moyenne, contre 100% généralement en Europe).

une catastrophe partout, DOM TOM compris.

des conditions d’hygiène inadmissibles, pas assez de douches, des toilettes dans les cellules, des lieux d’isolement pour repunir encore proprement scandaleux, au dire même des surveillants…

on ferme les yeux sur la drogue et le sexe, au lieu de prendre les mesures nécessaires à la bonne santé des être humains qu’on a déjà privé de liberté au nom d’un Etat imposé à tous, sans qu’on puisse y changer quoi que se soit.

une politique pénale folle, seulement là pour la façade, toujours plus de prisonniers, de condamnés, pour des prisons toujours plus pleine…

en prison, c’est connu, on apprend pas à se construire un avenir. on après les « bonnes combines » parfois, on prends des mauvais coups souvent, on chope la haine presque automatiquement.

deux remarque encore:

1/ priver les gens de liberté: pourquoi? quel est le sens de la peine?

2/ priver les gens de liberté ne signifie pas les priver de dignité. ou plutpot, ne devrait pas.

à lire, les inrocks de cette semiane sur le sujet, et une excellente interview sur libé.fr.

il était temps que la gauche s’empare du problème: et qu’elle en soit fier!

d’autant que le loi à venir est déjà considérée comme décevante par beaucoup alors qu’elle n’est qu’au stade de projet.

et ne parlons pas de touts ceux qui sont en prison alors qu’ils sont innocents…

bien @ vous,

nicogé





Nouvelle Calédonie: un syndicaliste en prison.

17 08 2009

USTKE: syndicat indépendantiste de Nouvelle-Calédonie

USTKE: syndicat indépendantiste de Nouvelle-Calédonie

En Nouvelle-Calédonie, «nous sommes toujours dans une colonie»

Interview

Condamné fin juin à un an de prison ferme, le syndicaliste Gérard Jodar a vu sa demande d’aménagement de peine rejetée. Il évoque pour «Libération» sa détention et la situation du peuple kanak. 

Gérard Jodar a été condamné à un an de prison pour avoir entraver la circulation aérienne.

dans un pays comme le notre, de tel fait ne devrait en aucun cas pouvoir conduire en prison.

de plus, l’intéressé à une tout autre version des faits.

ces propos sont édifiants:

« Je suis au Camp Est, seule prison du pays, et cette expérience est très enrichissante. Les constats que je fais sont terribles. D’abord, 97 % des détenus sont des jeunes Kanaks. La prison, prévue pour 190 détenus, en compte 417. Nous sommes cinq ou six dans les cellules crasseuses de 11 m2. Nous avons droit à une demi-heure de promenade le matin et l’après-midi dans une petite cour. Il n’y a aucune structure de formation en interne pour permettre la réinsertion de tous ces jeunes détenus. Nous n’avons droit qu’à deux visites d’une demi-heure par semaine. La nourriture est loin de correspondre aux besoins et aux normes. Quand je pense que la France est le pays des droits de l’homme… Bravo »

(…)

« Le Medef local est fondamentalement anti-indépendantiste et n’arrête pas de nous dire qu’ici, c’est la France. Alors pourquoi le salaire minimum est-il plus bas chez nous, pourquoi les avantages sociaux sont-ils inférieurs ? Lorsqu’on pose la question à certains patrons, ils nous répondent : « Estimez-vous heureux qu’on vous donne du travail ! » « 

(…)

« Vous savez, dans les tribus ou les quartiers populaires et les squats de Nouméa, la capitale est appelée « Ville Blanche » parce qu’il n’y a plus que des Européens. Il faut stopper cette immigration qui n’a comme but que la mer, le soleil et le fric. »

voilà, disons, un point de vue très intéressant sur la situation en Nouvelle Calédonie.

merci libé!

bien @ vous,

nicogé le colporteur





Woodstock mon amour…

17 08 2009
le colporteur présente: Woodstock, l'affiche.

le colporteur présente: Woodstock, l'affiche.

trouvé ici.

Bon, OK, Mickey et Arnie se débrouillent pas trop mal pour la prog’.

Ils dégottent une trentaine d’artistes dont Creedence Clearwater Revival, Tim Hardin (venu en voisin), Jimi Hendrix, Crosby, Stills, Nash and Young, The Band (voisins également), The Who, Janis Joplin, et leur petit raout, censé accueillir 50 000 personnes, tourne à l’orgie et rassemble près de 450 000 foncedés qui fanfaronnent pendant trois jours durant, à demi nus, fustigeant le grand capital et les méchants -l’Amérique en tête, qui s’embourbe au Vietnam.

Pour peu qu’on ait bu quelques coups, ça doit être sympa et un peu grisant. Mais est-ce une raison pour écrire aujourd’hui comme Paul Quinio (dans l’édition du 15 août de Libération), quarante ans plus tard, et certainement attaqué par le soleil, ces quelques phrases dans un édito « spécial Woodstock », intitulé « Magie » (LOL) :

« Car si personne ne peut sérieusement contester que les années 60 ont changé le monde, il est malheureusement peu probable que du chaos économique planétaire d’aujourd’hui sorte un autre monde.

Il est au contraire à craindre que passé le pic de la crise, tout repartira, en 2010, en 2011, comme avant. Les puissances économiques et financières en tout cas s’y emploient.

Et elles n’ont face à elles aucune jeunesse capable de leur montrer ses fesses, d’opposer à leurs bilans bancaires et autres plans sociaux une utopie de remplacement. »

trouvé ici (rue89/les inrocks)

ah Woodstock…

tout le monde en parle: et c’est très bien ainisi!!

les concerts, l’ambiance, le bordel…

le top, sans sans doute, c’était l’espoir que le monde allait changer en bien.

il ne tient qu’à nous de le remettre au goût du jour.

bien @ vous,

nicogé le colporteur






travaillez plus, qu’ils disaient (à Paris et ailleurs).

7 08 2009

TRAVAILLER PLUS QU’ILS DISAIENT!!!

Un ex-ministre propose une seconde journée de solidarité

Bastien Hugues (lefigaro.fr)
La prise en charge des personnes âgées dépendantes représente environ 19 milliards d'euros chaque année.
La prise en charge des personnes âgées dépendantes représente environ 19 milliards d’euros chaque année. Crédits photo : AFP

Ancien ministre de la Santé et des Solidarités, Philippe Bas estime qu’une seule journée de solidarité ne suffit pas pour atteindre ses objectifs. Il plaide pour l’instauration d’un autre jour pour les salariés aux 35 heures.

voyez la photo choisie: tu préfères glander chez toi, petit gauchiste, qu’aider une vieille personne à l’autonomie réduite???

amnisite, pv, etc...

amnisite, pv, etc...

Une hausse des PV pour financer le Grand Paris ?

C’est l’une des pistes avancées par Gilles Carrez qui a remis son pré-rapport mardi. Le relèvement du tarif des PV pourrait rapporter 1,8 milliard d’euros entre 2010 et 2025.  (libé.fr)

où est le problème?

tu ne contreviens pas, et tu ne paies pas. délinquant!

comment ça on donne chaque année 15 milliards aux plus riches?

vous croyez que c’est facile vous, d’exploiter de donner un travail à temps de gens et de gérer tant d’argent???

et les remords tout le temps que ça prend, c’est pô les 35 heures (qui ont fait tant de mal à la France, je vous le rappelle).

vraiment, c’est génial, la France d’après.

la France d'après

le colporteur ne psentente pas: la France d'après

travailler plus, donc, pour payer plus.

bien @ vous,

nicogé le colporteur