Ridan: l’agriculteur

12 09 2009

un des chanteurs préférés de mon fils Eliot, et une chanson qui rejoint bien mes aspirations du moment!

le colporteur « aime ça »!

bien @ vous,

nicogé le jardinier (c’est déjà ça!)





salade(s) du jour (et d’hier)

17 08 2009
le colporteur présente: la salade du jour...

le colporteur présente: la salade du jour...

... et la salade d'hier.

... et la salade d'hier.

vive l’été, vive la Haute-Saône et la vallée de l’Ognon, le jardin, le bio et bien sûr les tomates!

salades réalisées encore une fois par Noémie, avec l’aide d’Eliot pour celle d’aujourd’hui.

bien @ vous,

nicogé le jardinier





en direct du jardin: dans la série « y’a pas qu’nous qui mangeons sur le jardin… »

7 08 2009
le colporteur nourrit toute sorte d'animaux...

le colporteur nourrit toute sorte d'animaux...

des tas d’animaux sont heuruex grâce aux jardiniers bio:

c’est la vie!!!!!

bien @ vous,

nicogé le jardinier





en direct du jardin: les premiers fruits, etc.

29 05 2009
petite tomate

petite tomate

petite tomate 2

petite tomate 2

petites tomates

petites tomates

concombre allemand

concombre allemand

les cornichons

les cornichons

des haricots qui poussent

des haricots qui poussent

et il y a des fleurs partout, des fruits sur les arbres pommes, cerises, etc etc.

certes, cette année, le temps , pour l’instant, est avec nous.

mais pour les tomates, le bilan est sans appel: par chez nous (Haute-Saône, 70 (pendant que les départements existent encore…), France-Comté (pendant que les régions existent encore…)), pour les tomates, notamment, rien ne vaut une serre!

je n’irai pas, rassurez-vous, jusqu’à la chauffer l’hiver (ce n’est pas tellement grenelle de l’environnement!).

bien à vous,

nicogé, jardinier libertaire et pacifiste





Claude Bourgignon: un type génial

4 05 2009

voici la preuve.

incroyable!

voilà un propos vraiment révolutionnaire!

vive la permaculture, non aux terres nues!

« les gens qui ont 80% n’ont pas connu pas connu l’agriculture chimique avant l’âge de 50 ans!!! ».

bien à vous,

nicogé, jardinier bio, libertaire et pacifiste





en direct du jardin: comment récupérer des pots à yaourt pour les semis (gratuits, donc)u jar

2 05 2009

dans la série les bonnes idées du colporteur:

récupérer les pots à yaourts (bio évidemment!) pour en faire des pots à semis:

pots à yahourts vides

pots à yaourt vides

un pot à yahourt vide, lavé et sec: chic et pas cher!

un pot à yaourt vide, lavé et sec: chic et pas cher!

il n’y a plus qu’à remplir (terreau utilisable en agriculture biologique) et à planter.

bien à vous,

nicogé, jardinier libertaire, pacifiste et conscient de la crise.





en direct du jardin: retourner la terre, sans motoculteur et SANS ROUND UP ou autre!!!).

30 04 2009

comment retourner son jardin après l’hiver (partie non paillée, qui plus est recouverte de treffle (une idée d’engrais vert que je déconseille))?

on peut retourner de la prairie quand on commence son jardin exactement de la même façon: les mottes sont juste un peu plus dures: c’est comme ça qu’on a commencé!

sans motoculteur et sans produits chimique évidemment! (bio, bio, bio!)

voilà la parcelle: entre deux buttes

voilà la parcelle: entre deux buttes

il faut les bons outils: voici le premier, pour casser la terre et les mottes.

il faut les bons outils: voici le premier, pour casser la terre et les mottes.

une brouette

une brouette

autres outils

autres outils

la fourche écologique: pour retourner la terre à la fin.

la fourche écologique (type "grelinette"): pour retourner la terre à la fin.

un rateau

un rateau

première étape: casser la terre et les mottes.

début de la manoeuvre

début de la manoeuvre

résultat dans la brouette

résultat dans la brouette

suite

suite

et puis... on progresse!

et puis... on progresse!

et ensuite...

et ensuite...

ça y est, le côté gauche est fini.

ça y est, le côté gauche est fini.

le résultat

le résultat

on passe donc à la fourche écologique.

il faut casser la terre avant, car sinon on casse… la fourche…

fourche dans le sol, pied sur la fourche

fourche dans le sol, pied sur la fourche

et hop, on tourne! (en appuyant vers soi)

et hop, on tourne! (en appuyant vers soi)

geste technique! « lol », comme disent les « jeunes ». 😉

attention, je n’avais pas de gant à cause de l’appareil photo: si vous utiliser la fourche écologique sans gants, vous risquez des ampoules (comme pour les autres outils).

on progresse: je suis parti d'en haut cette fois.

on progresse: je suis parti d'en haut cette fois.

voilà, c'est fini.

voilà, c'est fini.

côté droit

côté droit

les plantes laissées au « milieu », c’est de la camomille plantées précédemment.

et voilà, en quelques heures de travail (entre 3 et 4, je ne sais pas exactement, on va dire 3h30…).

on pourra passer une « griffe » avant de planter.

la vie de jardinier libertaire, pacifiste, écolo et qui attend la décroissance avec quelques sueurs froides quand même, ça le fait!

comme on dit sur facebook: « le colporteur aime ça! »

quand on veut, on trouve le temps.

bien à vous,

nicogé





en direct du jardin: comment nettoyer un poulailler

27 04 2009

petites explications en images:

une poule qui court

une poule qui court

de quoi changer la "littière": de la paille, mélangée avec du lin et du chanvre, et du foin (type pour cochon d'Inde).

de quoi changer la "litière": de la paille, mélangée avec du lin et du chanvre, et du foin (type pour cochon d'Inde). achetés dans le commerce, car mine de rien, c'est dur de trouver un paysans qui en vend, surtout non traités...

quelques "outils"

quelques "outils"

indispensable: l'éponge et un produit nettoyant écologique

indispensable: l'éponge et un produit nettoyant écologique

le poulailler vide: si, si, regardez bien!

le poulailler vide: si, si, regardez bien!

les trois cageots/nids, vidés, nettoyer et mis à "sécher"

les trois cageots/nids, vidés, nettoyer et mis à "sécher"

à l'intérieur, après nettoyage

à l'intérieur, après nettoyage

à l'intérieur toujours

à l'intérieur toujours

le troisième "nid"

le troisième "nid"

les poules

les poules

et quand les poules "sont heureuses"... elles pondent (dixit la dame qui nous a vendu les poules élevées bio).

et quand les poules "sont heureuses"... elles pondent (dixit la dame qui nous a vendu les poules élevées bio).

et voilà! à renouveler toutes trois semaines environ, plus quelques nettoyage d’appoint: sous le perchoir, les « nids » etc. (c’est selon!)

encore une fois, c’est à la portée de tout le monde; certes, ça prend un peu de temps, mais…

le bonheur en quelques mots: environnement, réduction des transports, bien-être animal, agriculture paysanne familiale, santé, nature… idéal pour les enfants!

et avec ces bons oeufs, je peux faire des gâteaux pour les réunions de Tirlitoum, l’association du colporteur (des infos bientôt).

all we need is love!

bien à vous,

nicogé, jardinier pacifiste et libertaire





comment construire un châssis pas cher voire quasi-gratuit (suite)

16 04 2009

attention, le but ici, c’est la décroissance: pas de visée esthétique particulière, à part une seule: que ça nous plaise!

pour ce châssis, c’est total récup’ (ou presque (les équerres et autre charnières sont neuves).

châssis, étape intermédaire: tout en veille fenêtres...

châssis, étape intermédiaire: tout en vieilles fenêtres...

vue d'en face (ou de côté, comme vous voulez).

vue d'en face (ou de côté, comme vous voulez), dans le jardin, chez nous, en Haute-Saône, 70 (Franche-Comté)

le principe est simple: de vieilles fenêtre récupéré chez votre artisan du coin préféré (menuisier etc) qui peut vous les amener au lieu d’aller à la déchetterie du coin.

évidemment, ça ne se fait pas tout seul: c’est l’avantage de faire faire les travaux par les gens du coin, et puis il faut qu’il soit sympathique, car n’oublions pas que pour lui c’est une surcharge de travail, puisqu’il devra aller à la déchetterie pour d’autres choses quand même et une rupture de routine et que parfois, quand on travaille et qu’on doit gagner du temps, la routine ça a du bon!

pour les fixations; il faut travailler le sol un peu selon les besoins, et après il faut des vis, équerres, planches etc.

spacieux, pour plante qui aiment avoir chaud (piments etc!)

spacieux, pour plante qui aiment avoir chaud (piments etc!)

voilà, la partie supérieure constitué de fenêtre, fixé avec des grosses charnières est terminée

voilà, la partie supérieure constitué de fenêtre, fixé avec des grosses charnières est terminée

et voilà.

ou presque: ils nous reste à mettre en place le système, manuel, qui permettra l’ouverture des fenêtres du dessus.

l’inconvénient ici, c’est le poids des fenêtres pour la manipulation.

tout ça est en version bêta, on fait du jardin expérimental: sur l’autre châssis, on a tenté une autre ouverture plus légère.

l’avantage du verre: il fait chaud, et le soleil ou le vent ne l’endommage pas.

et le jardin, la récup’, ça c’est grenelle de l’environnement! qu’est-ce qu’on rigole.

voilà.

nicogé, le colporteur jardinier libertaire et pacifiste.





comment construire une serre pas chère (suite)

26 03 2009
la serre est finie  (à l'extérieure au moins!)

la serre est finie (à l'extérieur au moins!)

porte fermée (heeeeeeeeiiin!)

porte fermée (heeeeeeeeiiin!)

et les battants s'ouvrent!!!

et les battants s'ouvrent!!!

à part ça, on se lance cette année dans le jardiange sur buttes, ici avec BRF

à part ça, on se lance cette année dans le jardinage sur buttes, ici avec BRF

voilà la serre est finie!

budget:

environ 150€, y compris l’achat (« investissement » comme dirait le kaiser sarkoko) de l’agrafeuse et des agrafe supplémentaires.

indispensable également:

des heures de boulot, et de l’amour! (désolé, j’insiste!)

si le BRF, technique révolutionnaire vous intéresse: voir ici par exemple: tout sur le BRF.

(il paraît qu’il y a moyen de sauver le monde, rien que ça!)

prochain numéro: un châssis pour 30 euros.

en attendant la décroissance (non sans une certaine trouille, mais ça vient!) et en vous remerciant

nicogé, jardinier libertaire