moins d’impôts, pouvoir d’achat, hôpital etc.

7 09 2009
le colporteur présente: H comme hôpital...

le colporteur présente: H comme hôpital...

tu voulais moins d’impôt « qui asphyxie la France »?

tu trouves que les pauvres n’ont qu’à « travailler plus pour gagner plus »?

tu estimes que les gens, assistés, ne donnent pas le meilleurs d’eux-mêmes à leur patron et que toute l’économie s’en ressent (et alors???, d’ailleurs?)?

tu dois être ravi.

j’espère pour toi que tu es riche.

mais si tu as juste cru tout ce qu’on t’a raconté, sur le pouvoir socialo-communiste, l’état du pays après Jospin, le truc sur l’argent des riches qu’ils investiraient dans le bla bla et que du coup toi tu serais mieux, alors, là, je ne te dirais qu’une chose:

tu t’es fait avoir.

grave.

on est mal.

Tollé contre la hausse éventuelle du forfait hospitalier

Annoncée dans la confusion mais toujours pas confirmée, la «piste» parmi d’autres du gouvernement pour renflouer la sécu passe déjà bien mal. 

je citerai également mon ami ahu, in « les âmes meurtries »:

« (…) il s’élevait des masses, qui n’avait rien d’une menace.

(…)

à l’intérieur des villes, les citoyens vigiles, se préparent au combat, pour leur pouvoir d’achat.

leur lutte est excessive, leurs cultures intensives, le commerce du vent, ne nourrira pas leurs enfants. (…) »

va-ton ne plus pouvoir se soigner en France, faute d’argent, quelques années à peine après la création de la CMU et alors même que les gens s’enfoncent dans les dettes?

on vit une drôle d’époque; restons optimisme.

bien à vous,

nicogé

Publicités




les maladies nosocomiales et l’échographie

20 07 2009
Enquête

Les sondes d’échographie, sources de contaminations

Par Sophie Verney-Caillat | Rue89 | 19/07/2009 | 22H13
Les 4 millions d’échographies vaginales ou rectales pratiquées chaque année en France favoriseraient la transmission de MST. La suite sur rue89

« Sur des forums professionnels, on trouve aussi des médecins qui confient les difficultés qu’ils ont à réaliser des désinfections efficaces et qui disent leur certitude d’avoir engendré des infections aux streptocoques. »

article proprement hallucinant de rue89.
j’entends de voir la réaction des pouvoirs publics.
sûrement la faute au manque de moyen évidemment!
c’est à cause du non travail le dimanche (à l’hôpital, ce que je peux être de mauvaise foi…) et des 35 heures…
dormez tranquilles, citoyen, on veille sur vous!
bien @ vous,
nicogé




sauvons les services publics!

13 05 2009
encore et toujours!

encore et toujours!

hier l’école, aujourd’hui, l’hôpital, et demain déjà, le planning famillial.

que nous restera-t-il d’ici à 2012?

qu’attendra-ton pour réagir?

sauvons l’hôpital, sauvons l’école, sauvons l’université, sauvons la recherche…

le colporteur dit oui à la vie en collectif!

il faut plus de places de crèche, plus de transports en commun moins chers, plus de soins de meilleures qualités, avec MOINS de privé et de labos pour vendre coûte que coûte des produits chimiques ou des ogm (OK, j’en fais un peu beaucoup).

et puis plus d’hôpitaux, et pas de moins en moins! des maternités « amies des bébés » partout 😉 !!!

en Haute-Saône, par exemple, la maternité de Lure n’est plus qu’un souvenir…

et ça, « c’est pas tellement Grenelle de l’environnement »!

alors la croissance verte?

pffff… allons!

heureusement, tout nous appartient.

bien à vous,

nicogé

André Grimaldi : « Cette loi n’est pas une loi hospitalière »

Chef du service de diabétologie à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris, le professeur André Grimaldi est l’un des leaders du Mouvement de défense de l’hôpital public qui s’oppose à la loi Bachelot. En tchat, il a répondu aux questions des internautes de Rue89 ce mercredi, à la veille de la journée d’action contre la réforme qui promet d’être très suivie. La suite





Hôpital: les pauvres à la rue, les médecins dans la rue

29 04 2009

sauvons l'Hôpital!

sauvons l'Hôpital!

Hôpitaux : les médecins fâchés de n’être plus maîtres chez eux

De mémoire de blouse blanche on n’avait jamais vu ça. Du brancardier au professeur de médecine en passant par les aides-soignantes et les internes, tout le personnel hospitalier a battu le pavé parisien ce mardi, uni dans la même opposition à la loi Bachelot. La suite
depuis des années, les contre-réformes visent à enterrer l’hôpital, via sa transformation en entreprise déficitaire.
les médecins se réveillent, à l’heure où leurs prérogatives sont remises en question.
et on arrive au même questionnement que sur les profs de fac:
faut-il se plaindre de cette prise de conscience tardive?
NON!
l’essentiel est là:
TOUS ENSEMBLE!!!
il n’y a plus de question de gauche et de droite (enfin si quand même mais bon), la situation est désastreuse et dépasse les clivages.
sauvons la sécu, sauvons notre sytème de santé, sauvons l’hôpital public!
le gouvernement ne parle que de la « crise », et se félicite tout à coup du modèle français qui tient le coup (un peu), mais il continue de le détruire pour transformer la France en nouvelle Islande pré-« crise »???
tout ça pour le bien du peuple, mais oui.
marchons ensemble vers, enfin, une République sociale (à défaut de mieux).
bien à vous,
nicogé




Bachelot, hôpitaux ,maternités etc.

20 04 2009
sauvons l'Hôpital!

sauvons l'Hôpital!

voilà un titre qui résume tout:

Projet de loi Bachelot: «la ministre est plus préoccupée par la santé des actionnaires que par celle des Français»

c’est sur libé.fr

on nous présente comme logique de supprimer les maternités et de devoir faire une heure ou deux de voiture pour atteindre l’hôpital le plus proche de chez soin, comme indispensable de supprimer la sécu, comme archaïque de prôner la solidarité.

mais que veut ce gouvernement?

un pays pour les riches, avec des pauvres à la mercie de ces derniers.

ne laissons pas le Moyen-Age envahir nos vies.

heureusement, tout nous appartient.

nicogé