Mulhouse offerte à l’UMP (une info mon Mulhouse)

21 05 2010

voilà donc l‘info mon Mulhouse: à lire d’urgence dans son contexte!

Jean Rottner vice-roi par Eric Bloggeur citoyen (Mon Mulhouse)
Jean Rottner vice-roi par Eric Bloggeur citoyen (Mon Mulhouse)


• MULHOUSE OUEST : Pierre Freyburger l’emporte pour la quatrième fois consécutive à Mulhouse Ouest. Le conseiller général sortant passe dès le premier tour et réalise un score historique de 55,75%. En 2001, il était arrivé en tête avec 48,78% des voix. Jean Rottner (UMP), présenté comme le futur premier adjoint de Jean-Marie Bockel, essuie une lourde défaite. Il récolte 21,88% des voix, devançant le FN Patrick Binder (15,43%). Annie Aucante (Verts) réunit 6,94% des suffrages. Le taux de participation, légèrement supérieur à 2001, reste moyen (50,25%). ‘

Sur le quai de la gare, la fanfare sera muette, les mouchoirs seront dans les poches des promeneurs de la place de la République, pas une larme, pas d’adieu, … rien … il y a des départs que l’on ne fête pas !

Jean-Marie Bockel le premier maire invisible de Mulhouse, quitte son poste sur une immense défaite et en laissant une ville en faillite démocratique « historique »… tout ça pourquoi ?

Sur la place de la Réunion, face à la mairie de Mulhouse … combien seront nous, pour accueillir dignement la remise des clefs de la ville à l’ump Jean ROTTNER … Celui dont les Mulhousiens ne veulent pas … sera intronisé !

Car Jean ROTTNER c’est une candidature sur son nom aux élections cantonales de 2008 et … un direct du gauche sans précèdent !

(…)

Eric Bloggeur Citoyen

je vous le mettrai bien en entier, cet article: c’est toujours aussi bien écrit et toujours aussi indispensable. mais bon, ça ne se fait pas

allez voir vous même, par ici, donc, ou par .

d’ailleurs, l’information s’est propagée!

La démission de Bockel à Mulhouse « décidée à l’Elysée »

Arlette Grosskost, députée UMP du Haut-Rhin, révèle à Rue89 comment la ville a été « apportée à l’UMP » sans élection. La suite
Par Julien Martin | Rue89 | 21/05/2010 | 16H36

petit résumé:

dans la droite ligne de l’élection présidentielle, aux dernières élections municipales, Jean-Marie Bockel (ex-PS, aile droite, mais quand même) (re)trahit ses anciens amis et ses électeurs pour rejoindre l’UMP.

mais le soucis, c’est qu’à Mulhouse, les électeurs ne vont pas voter UMP si vite: à la limite,certains se seraient bien débarrassés de JMB, mais tout le paradoxe est là: ce qui était satisfaits de la majorité et qui pensaient aller voter Bockel en trainant les pieds se retrouvaient à voter contre Bockel, et ceux, de droite, qui le détestaient depuis si longtemps et se plaignaient de son bilan se retrouvaient à devoir voter pour lui! je résume, et je ne parle pas de ceux qui voulaient voter Bockel spécifiquement sans porter trop d’importance au reste etc. pour eux, ça ne changeait rien.

mais sa nouvelle étiquette « gauche moderne » l’a bien aidé: certains pensait voter pour un parti de gauche, forcément…

bref, c’était du grand n’importe quoi.

et Bockel s’en est tiré, et a été élu à côté de ses anciens adversaires politiques et de certains fidèles, il faut le dire.

résultat, quelques mois plus tard, il OFFRE MULHOUSE à l’UMP, via Jean Rottner, qu’il avoue lui-même ne pas connaître (au moins avant l’élection, comme premier adjoint d’un maire jamais présent, ça le fait!).

et en plus, il dit qu’il le savait depuis avant l’élection si j’ai bien compris: mais alors pourquoi se présenter?

je n’y vis plus, mais Mulhouse me manque souvent (surtout que j’y retourne peu en ce moment): ses habitants méritent mieux que ça.

qu’ils retournent aux urnes (et j’ai bien dit « urnes« !!!) et tout le monde prendra acte du résultat.

bien @ vous,

nicogé, bloggeur ex-mulhousien





Alain Souchon (toujours!) – Rive Gauche

6 05 2010

celle-là, je la trouve particulièrement énorme.

encore une chanson magnifique.

géniale en live aussi.

un vrai génie.

bien @ vous,

nicogé





la Poste: le début de la fin.

13 01 2010

Officiel : La Poste, société anonyme

Photo prise dans les rues de Nice, en septembre dernier.

boîte aux lettres: non à la privatisation de la Poste!!!

Le Parlement a adopté définitivement la réforme du statut de La Poste, qui devient une société anonyme à capitaux publics à la suite sur libé.fr

contre l’avis de la population, qui quand ça les arrange, sur l’insécurité-poil-au-nez (et je dis ça, je viens de me faire chourer ma carte de crédit), compte tant, le gouvernement et ses larbins de l’Assemblée vient de lancer la première étape de la privatisation de la Poste.

cela couplé avec la désorganisation et la déshumanisation de l’entreprise canal « merci l’UE », et il n’y aura bientôt plus qu’à la vendre aux amis de droite ou de gauche (remember Lionel Jospin!).

bien sûr, quelques pseudo-offusqués roses à « reflets bleus« , vont bien gesticulés sur font de « service public », tout contents que ce ne soit pas à eux de justifier ça (Europe, modernité… remember Jospin!!! (re)).

battons-nous: rien n’est perdu.

vivement une vraie opposition en France, vivement la démocratie (depuis le temps).

TOUT NOUS APPARTIENT!!!

(ou rien n’appartient à personne, rayez la mention inutile).

bien @ vous,

nicogé

PS: « résidents, résidents, de la République, où le rose à des reflets bleus… »

c’est ma version préférée…





Berlusconi comme Sarkozy: touche pas à mon école!

10 01 2010

ne touche pas à mon école!

ne touche pas à mon école!

trouvé ici: sur le site de l’alliance anticorrida, car les toreros comme les chasseur interviennent dans nos écoles (et oui, c’est scandalaeux, c’est clair).

les ogres de Barback: nouvelle chanson: "touche pas à mon école!"

les ogres de Barback: nouvelle chanson: "touche pas à mon école!"

trouvé ici.

car oui, il faut le répéter partout et tout le temps:

« touche pas à mon école!!! »

un exemple:

Italie : 30% d’élèves étrangers à l’école, pas plus

Par Zineb Dryef | Rue89 | 10/01/2010 | 12H55

Pas plus de 30% d’élèves étrangers par classe dans les écoles primaires. Cette mesure prise par le gouvernement italien sera effective dès la rentrée scolaire de septembre 2010 dans l’objectif affiché de ne pas « créer de classes ghettos » et de favoriser l’intégration des étrangers.

on imagine la suite très vite, et on a raison: on fait croire à une mesure « humaniste » (sic), et les intentions de la droite sont toutes autres.

quand je pense que chez  ces gens-là, (Monsieur,) on fait la morale à la gauche pour ses soi-disant lien avec le « communisme » soviétique et autre menace « islamo-gauchiste »…alors qu’eux sont pieds et points liée avec (au minimum) les idées de l’extrême-droite.

bon, je le fais rarement, mais voici mon commentaire:

« Une étude du ministère de l’Education datant de 2005, exhumée par La Repubblica, nuance les inquiétudes du gouvernement puisque ce document indique que l’augmentation d’élèves étrangers dans les classes n’a guère d’incidence sur les résultats scolaires. »

c’est clair, net et précis.

et vérifiable dans toutes les écoles du monde.
en France, on voit tous les ans des élèves non francophones arriver et retrouver la tête de classe qui était la leur en quelques mois.

le problème est bien sûr ailleurs, mais dans toute société capitaliste, la démagogie fait office de pragmatisme et les bonnes vieilles valeurs du bon vieux temps arrivent toujours avec le vieux « bon sens » (beurk).

vivement la démocratie.

soyons fiers d’accueillir les gens qui passent par ici car la Terre n’est à personne.

et dans le cas présent, tout de même, on parle d’enfants: d’enfants!!!

bien @ vous,
nicogé





Louise Michel (1830 – 1905)

13 11 2009

Comme le dirait si bien Nicogé, en survolant le blog je me suis rendu compte que nous n’avons pas encore parlé ici d’un personnage historique que j’affectionne particulièrement, à savoir Louise MICHEL dite Enjolras, combattante de la Commune de Paris, militante féministe et anarchiste.

louise-michel

Ci après, un extrait de

  • L’Ère nouvelle, pensée dernière, souvenirs de Calédonie (chant des captifs), Paris, 1887

« Vont-ils se laisser abattre comme des bandes de loup ?
Les Romains, quand ils n’étaient pas assez riches pour envoyer le trop-plein de leurs esclaves à Carthage, les enfouissaient vivants ; une hécatombe eût fait trop de bruit ; le linceul du sable est muet. Est-ce ainsi que procédera la séquelle capitaliste?

Emplira-t-on les prisons avec tous les crève-de-faim? Elles regorgeraient bientôt jusqu’à la gueule.
En bâtira-t-on de nouvelles ? Il n’y a plus assez d’argent même pour le mal : les folies tonkinoises et autres ont absorbé les millions, les fonds secrets sont épuisés pour tendre des traquenards aux révolutionnaires.

Essaiera-t-on de bercer, d’endormir encore les peuples avec des promesses ?
Cela est devenu difficile. Les Don Quichotte revanchards qui soufflent dans leurs clairons au moindre signe des Bismarck ( pour les protéger en donnant l’illusion qu’ils les menacent ) ne trompent heureusement pas la jeunesse entière : l’esprit de l’Internationale a survécu aux fusillades versaillaises.

Plus hauts et plus puissants que le cuivre tonnent de cime en cime les appels de la Liberté, de l’Égalité, dont la légende éveille des sens nouveaux.
Il faut maintenant la réalité de ces mots partout inscrits, et qui, nulle part, ne sont en pratique.

La chrysalide humaine évolue : on ne fera plus rentrer ses ailes dans l’enveloppe crevée.
Il faut que tout s’en aille à l’Océan commun, sollicité par des besoins de renouveau, par des sens jusqu’ici inconnus et dont rien ne peut arrêter le développement fatal. »

trouvé ici

un appel qui est toujours d’actualité près de 120 ans plus tard…

Elle fut également la première à arborer le drapeau noir lors d’un meeting salle Favié à Paris ou elle souhaitait dissocier des socialistes autoritaires et parlementaires,  « Plus de drapeau rouge mouillé du sang de nos soldats. J’arborerai le drapeau noir, portant le deuil de nos morts et de nos illusions ».

Préoccupée très tôt par l’éducation, elle enseigna quelques années avant de se rendre à Paris en 1856. Là, à 26 ans, elle développe une activité littéraire, pédagogique, politique et activiste importante et se lie avec plusieurs personnalités révolutionnaires blanquistes du Paris des années 1860. En 1871, elle participe activement aux événements de la Commune de Paris.  Capturée en mai, elle est déportée en Nouvelle Calédonie où elle s’éveille à la pensée anarchiste. Elle revient en France en 1880, et, très populaire, elle multiplie les manifestations et réunions en faveur du prolétariat. Elle reste surveillée par la police et est emprisonnée à plusieurs reprises, mais poursuit inlassablement un activisme politique important dans toute la France jusqu’à sa mort à l’âge de 74 ans.

Je ne peux que vous enjoindre, si le coeur vous en dit, à vous documenter sur elle ici ou

et pour conclure ;  » Chacun cherche  sa route, nous cherchons la nôtre et nous pensons que le jour où lerègne de la liberté et de l’égalité sera arrivé, le genre humain sera heureux; »

 

 

Youri Papov, militant anarchiste (et pas peu fier que sa grande fille porte ce prénom symbole de liberté)





«Eric Besson applique les idées du FN»

25 10 2009

le visage d’un ancien socialiste…

Eric Besson

Eric Besson

trouvé ici.

et les idées de Lepen!

Jean-Marie Lepen

Jean-Marie Lepen

trouvé ici.

Benoît Hamon: «Eric Besson applique les idées du FN»

Benoît Hamon, porte-parole du PS. La politique d’immigration du gouvernement «se résume à maintenir les clandestins dans un état d’extrême précarité», déclare le porte. la suite sur libé.fr

voilà enfin un propos clair et sensé:

« Benoît Hamon: «Eric Besson applique les idées du FN» »

oui, et d’ailleurs, l’UMP et Nicolas Sarkozy appliquent bien d’autres idées de Lepen: retraite à 70 ans, find es 35 heures, fin des taxes et impôt, flatter le petit commerçant (tout en favorisant la grande distribution), flatter le petit agriculteur (tout en favorisant l’agriculture industrielle), flatter le nationalisme, les régionalismes… et bien sûr, renvoyer les « sans-papiers » chez « eux ».

quels papiers?

qui décide, et en vertue de quoi, qui peut marcher sur quel territoire?.

on nous impose l’autorité de l’État, on nous dit que cela va de soi, que les frontières c’est important, mais est-ce que ça existe une frontière? comment auraient été reçus mes ancêtres divers en arrivant par ici?

c’est quoi, la différence avec la féodalité?

les imbéciles heureux d’être nés quelques part, disait l’autre…

et maintenant, les charters qui amènent les gens dans des pays en guerre, guerre qui concerne directement la France d’ailleurs?!

Besson? voilà où nous mène la collusion de la « gauche » de droite et des idées de la droite, capitalisme, écrasement des classes inférieures et exploitation des étrangers ou revoient vers la mort ou presque: tout cela fait parti d’un tout.

NON AUX CHARTERS DE LA HONTE!!

bien à vous,

nicogé





Didier Porte: avoir un bon copain, Eric Besson.

8 10 2009

trop fort Didier Porte.

bon moi perso, j’ai assez de copains, hein…

bien @ vous,

nicogé