Pacte Contre Hulot (suite)

5 05 2010
Fondation Nicolas Bertrand

Fondation Nicolas Bertrand

on me demande gentiment de transmettre, je transmets!

signez!!!

Pacte contre Hulot
http://www.pacte-contre-hulot.org

Vous recevez cette lettre car vous avez signé le Pacte contre Hulot le 26/08/2007.

Le 7 juillet 2010, La Décroissance organise une grande manifestation à bicyclette pour aller remettre 10 000 signatures du « Pacte contre Hulot » à Nicolas Hulot. Le départ est fixé le jeudi 1er juillet 2010, à 8 heures, à la Fondation Nicolas Bertrand, 52 rue Crillon, Lyon 6e. Destination Paris, la tour TF1, où nous remettrons les signatures à la Fondation Nicolas Hulot. Le voyage durera une semaine, l’occasion de recueillir les ultimes signatures. Une épopée contre le développement durable et la croissance verte, pour la décroissance et l’antiproductivisme. Tous les cyclistes sont bienvenus pour participer 5 minutes ou l’ensemble du trajet. Nous avons déjà réuni plus de 9 250 signatures dans un silence médiatique quasiment complet. Aidez-nous à récolter les 750 dernières.

Tous les renseignements, les étapes, l’itinéraire, les lieux de rendez-vous s’inscrivent au fur et à mesure sur cette page :
http://pacte-contre-hulot.info/?chemin=velocontrehulot

Nous cherchons des lieux d’hébergement à proximité de chaque étape (voir la carte). Nous avons besoin d’une étable, une grange ou un hangar… pour abriter 20-30 personnes et d’un point d’eau.

je répète l’essentiel:

– CONTRE le développement durable et la croissance verte.

– POUR la décroissance et l’antiproductivisme

moi ça me va.

bien @ vous,

nicogé

Publicités




comment construire une serre pas chère (suite)

29 03 2010
la serre: première partie du toit bâchée.

la serre: première partie du toit bâchée.

la serre: bâche pas encore tendue.

la serre: bâche pas encore tendue.

toit de la serre: bâche tendue et fixée avec des agrafes.

toit de la serre: bâche tendue et fixée avec des agrafes.

la serre: bâche tendue et fixée avec des agrafes.

la serre: bâche tendue et fixé avec des agrafes.

toit de la serre: bâche tendue et fixé avec des agrafes. (2)

toit de la serre: bâche tendue et fixé avec des agrafes. (2)

toit de la serre: bâche tendue et fixée avec des agrafes: résultat.

toit de la serre: bâche tendue et fixée avec des agrafes: résultat.

la serre: et voilà!

la serre: et voilà!

voilà: la technique:

bien tendre la bâche te la fixé, moitié par moitié,en partant d’un bout et en suivant sur la longueur, de lambourde en lambourdes, et agrafer; l’idéal serait une bâche de la largeur du toit, mais hélas ça coûte très cher.

et la bâche est à changé régulièrement, comme « mangé » par le soleil: regarder autour de vous les gens qui ont des serres de ce type, même acheté toute faite.

on a aussi acheté de la grosse bâche renforcée il y a deux ans pour nos toits à tomates de l’époque (en quelque sorte le « prequel » de la serre!), et le soleil a détruits le plastique entre l’armature! (on peut voir ici des bouts qu’on a récupérer pour les portes ouvertures de la serrre:  on va devoir presque tous les changer.)

pour la même raison, les agrafes nous semble pour l’instant une bonne solution: rapide et efficace: et comme le soleil aura eu raison de la bâche bien avant que les agrafes ne lâche…

en route vers la décroissance???

en tout cas, vers un peu plus d’autonomie. (sauf que l’autonomie ne fait pas tout, il faut aussi du collectif!!!!)

pour, sur cette phase-là, mon rôle fut minime: j’ai aider à tendre la bâche à certain moment, occupé que j’étais avec les enfants et la popote!!!! 🙂

bien @ vous et vive les temps modernes,

nicogé le jardinier





construire une serre pas chère (suite): reconstruction/évolution + budget

21 03 2010
construction de la serre: on en était là.

construction de la serre: on en était là.

construction de la serre: nous avons (encore) scier.

construction de la serre: nous avons (encore) scier.

construction de la serre: préparation des aérations (très importantes!) (2)

construction de la serre: préparation des aérations (très importantes!) (2)

construction de la serre: préparation des aérations (très importantes!) (3)

construction de la serre: préparation des aérations (très importantes!) (3)

la construction de la serre: work in progress.

la construction de la serre: work in progress.

construction de la serre: essaie de fixation de bâche.

construction de la serre: essaie de fixation de bâche.

construction de la serre: essaie de fixation de bâche. (2)

construction de la serre: essaie de fixation de bâche. (2)

construction de la serre: Lisa, Lisa.

construction de la serre: Lisa, Lisa.

construction de la serre: où on en est arrivé.

construction de la serre: où on en est arrivé.

construction de la serre: où on en est arrivé (2)

construction de la serre: où on en est arrivé (2)

construction de la serre: où on en est arrivé + allaitement de dos (pub)

construction de la serre: où on en est arrivé + allaitement de dos (pub)

nous reconstruisons notre serre, donc, dans le but d’agrandir et de consolider.

le but est clair: faire bio, et ne pas participer à la croissance suicidaire que nous connaissons encore tant bien que mal.

d’où le remplacement des lattes à toit par des grosses lambourdes, et l’extension de l’autre côté.

hier et aujourd’hui, nous avons donc mis en place les lattes latérales qui serviront à fixer la bâche, ainsi que les lambourdes de l’extension.

enfin, nous avons procédé au travaux de préparation de la première des deux nouvelles aérations (pour que les coins ne soient pas trop humides, le gros danger), ça fera quatre aérations en tout, et nous avons tenté de fixer la bâche: celle-ci n’avait pas le format que nous souhaitions, et nous n’en sommes pas satisfait: on voudrait faire chaque côté de toit d’un seul tenant: Noémie a peut-être trouvé les bâches qu’il nous faut (et qu’on avait acheté facilement l’année dernière, allez comprendre…) en Suisse sur le net: à voir.

chez nous en Haute-Saône (70), la serre est indispensable, pour les tomates notamment: vivement la suite!

bien @ vous,

nicogé

PS: et le budget, donc: moins de 250€, avec ce qu’on a dépensé pour la première phase de construction.





retraites: on s’occupe de nous!

3 03 2010
retraites: les Dalton s'occupent de nous

retraites: les Dalton s'occupent de nous

Tribune

Retraites : la réforme rêvée de Nicolas et Guillaume Sarkozy

Par Cécile Duflot et Pierre Larrouturou | Europe Ecologie | 03/03/2010 | 13H12
Connaissez-vous Guillaume Sarkozy ? C’est un des frères de Nicolas. C’est aussi le DG d’un groupe d’assurance. Il y a quelques années, Guillaume dirigeait une entreprise de textile. Mais il s’est reconverti dans l’assurance santé et l’assurance retraite. C’est plus rentable. D’autant que Guillaume a des projets pour développer son affaire et il connaît quelqu’un, au sommet de l’Etat, qui veut l’aider à réaliser ses projets. La suite sur rue89

soyons clairs:

Cécile Duflot et Pierre Larrouturou prétendent que notre Président agit pour des intérêt privé, et non pour l’intérêt général.

et puis, une politique qui viserait à diminuer significativement les revenus de toute une catégorie de la population, menée par le « Président du pouvoir d’achat », franchement, ça aurait l’air de quoi?

et puis, que dirait Nicolas  Hulot, qui murmure à son oreille? il ne laisserait pas passer ça.

c’est scandaleux,on ne peut y croire une seconde.

enfin lisez quand même, il y a deux ou trois trucs intéressants…

bien @ vous,

nicogé « ayez confiance » le colporteur

PS:ou alors, peut-être veut-ilt provoquer en sous-main la décroissance?

préparons-nous, au cas où…





Pacte contre Hulot: signez la pétition!!!

27 02 2010
Saint Nicolas Bertrand: à découvrir dans "la Décroissance"!

Saint Nicolas Bertrand: à découvrir dans "la Décroissance"!

trouvé ici.

Pacte contre Hulot
http://www.pacte-contre-hulot.org

Vous recevez cette lettre car vous avez signé le Pacte contre Hulot le 26/08/2007.

Le 1er juillet 2010, le journal La Décroissance organise une grande manifestation à bicyclette pour aller remettre 10000 signatures du « Pacte contre Hulot » à la Fondation Nicolas Hulot. Le trajet se déroulera de la Fondation Nicolas Bertrand, 52 rue Crillon, Lyon 6e, jusqu’à Paris. Le voyage durera une semaine, l’occasion de recueillir les ultimes signatures. La manifestation se conclura à Boulogne-Billancourt où siège l’hélicologiste. Nous avons déjà réuni près de 9000 signatures dans un silence médiatique quasiment complet. Aidez-nous à récolter les 1000 dernières signatures pour déclencher le départ de cette épopée contre le développement durable, la croissance verte et pour la décroissance et l’antiproductivisme. Tous les renseignements, les étapes, les conférences, bientôt sur ce site :
http://www.pacte-contre-hulot.org
Que mille signatures fleurissent pour sauver la planète des écotartufes !

voilà, signez!

pour une autre société.

je ne sais pas si je partage « toutes » les idées de la décroissance.

je tends vers quelque chose qui y ressemble, mais je suis loin du compte.

qui plus est, certaine chose m’échappe, comme la croisade du journal contre les  animaux domestiques: si l’industrie des aliments pour animaux est pourrie et néfaste, il n’y a pas de quoi jeté le chaton avec l’eau du bain… ceci dit, il y a une magnifique jeune femme avec un chiot en couverture du dernier numéro du magazine, comme quoi, même chez eux, il y a débat. sur ce point, bref, c’est un exemple.

par contre, ce que j’aime chez eux, entre autre aussi, c’est leur pacifisme.

pas de violence, pas de vol, pas de destruction… ceux qui prône le changement de notre société violente par la violence sont au mieux des ringards: on a déjà essayé le sang, tentons la paix.

bien @ vous,

nicogé, apprenti décroissant (ou pas)





le pacte contre Hulot, la décroissance et Stéphane Guillon.

8 10 2009
Nicolas Hulot

Nicolas Hulot

au lieu de vous débilisez à allez voir son film, allez plutôt faire un tour sur le site du pacte contre Hulot.

vous y trouverez une sympathique BD.

Nicolas Bertrand: le film!

Nicolas Bertrand: le film!

et puis ça, par exemple.

Dassault

Serge Dassault à la rescousse de Nicolas Hulot!

Le journal de Serge Dassault vole au secours de Nicolas Hulot contre La Décroissance.

Quelques voix isolées s’élèvent face au matraquage médiatique de Nicolas Hulot et ses multinationales sponsors, s’en est déjà trop pour le Figaro de Serge Dassault. Dans son édition du 7 octobre, une salariée de l’avionneur s’en prend courageusement au mensuel La Décroissance initiateur du Pacte contre Hulot (non cité) pour défendre l’animateur de TF1 (ici).
Passons les propos nauséabonds : « pour les tenants français du courant de la décroissance, Nicolas Hulot est d’ailleurs l’ennemi à abattre » : parole d’expert de la part d’un quotidien dirigé par un marchand d’armes. L’animateur de TF1 n’est pas notre ennemi mais notre adversaire ; nous ne désespérons pas de le convaincre de renoncer à ses impasses. Il est de toutes façons aujourd’hui engagé dans des contradictions insurmontables. Pas seulement avec ses multinationales sponsors : Nicolas Hulot invoque la réduction des inégalités et loue dans le même temps l’action de Nicolas Sarkozy, l’auteur du bouclier fiscal.
Nicolas Hulot ne serait pas un naïf mais un « faux naïf » (sic). « Il [Nicolas Hulot] est pour le nucléaire par lucidité » (re-sic) rien à voir, bien sûr, avec son sponsoring par EDF. L’animateur de TF1 est « pour le dialogue avec les grandes entreprises plutôt que pour le “grand soir” ». C’est bien connu : c’est le capitalisme ou le goulag. Ses méchants critiques sont des « “purs” qui refusent de se salir les mains » (mais qui se présentent aux élections, eux, et sans le soutien des multinationales). Le reste est à l’avenant c’est-à-dire pétri d’idées « saines » et d’une totale confusion. Suivant la petite musique contemporaine qui fait des ravages, on amalgame compromis et compromissions, on rejette les démocrates dans l’extrémisme.
Rappelons simplement que les objecteurs de croissance tentent de faire exister une condition élémentaire de la crédibilité des contrepouvoirs. Elle est exprimée par une association qui a pourtant bien mis de l’eau dans son vin : « Greenpeace France est financée à 100 % par ses donateurs privés. Nous refusons les subventions d’État et les contributions d’entreprises, ce qui nous permet de garder une totale liberté de parole et d’action en tout lieu et en toute circonstance. »
La rédactrice de l’article est Natacha Polony, ex Marianne. On l’a connue meilleure, y compris dans les colonnes de La Décroissance (n° 28, 9-2005). Mais il faut bien vivre.

et aussi ça, via France Inter et Dailymotion évidemment.

merveilleux, Stéphane Guillon!

ne croyons pas tout ce qu’on nous dit.

bien @ vous,

nicogé le colporteur





en direct du jardin: les tomates naines

1 08 2009

voici la récolte du jour.

pour la construction de châssis voir ici pour celui-ci, ou .

les ouvertures du premier seropnt remplacées par des ouvertures comme sur le deuxième.

vive les tomates naines: bientôt la décroissance!

en à peine quelques minutes de travail, de quoi préparer un délicieux plats (pâtes à la tomates!!). on est bien dehors qu’au supermarché: ç afait plaisir (il fait si beau).

bien @ vous,

nicogé, jardinier libertaire et pacifiste