le blog de walz

14 10 2010

 

walz

walz

 

pour ceux que ça intéresse, vous pouvez me retrouver sur le blog de walz, à cette adresse:

http://rythme2walz.wordpress.com/

mais aussi ici:

http://www.myspace.com/rythme2walz.

ou là, sur Facebook, Twitter ou Youtube.

à bientôt pour des nouvelles « colporteuses »!!! 🙂 🙂 🙂

bien @ vous,

nicogé le colporteur





Joyeux anniversaire le blog du colporteur …

4 03 2010

1 an déjà que ce blog est là et vous aussi !

1 an, un bel age…

avec pas mois de 575 articles, 602 commentaires et 142 880 visites…

Merci à vous tous !

Longue vie au blog du colporteur.

on vous aime tous,

Le colporteur





le colporteur déménage!!!

9 08 2009
le colporteur

le colporteur

voici la nouvelle adresse de notre site:

http://www.lecolporteur.org

et bien sûr toujours ici: https://lecolporteur.wordpress.com

et la rue grenelle: http://lecolporteur.ning.com

bien @ vous,

le colporteur





les indégivrables

4 07 2009

Les indégivrables

L’actualité vue de la banquise

Histoire de 4×4

Engagement écologique

Vive les pingouins !

Si vous êtes abonné à la newsletter du site Internet du quotidien Le Monde, vous connaissez déjà Les Indégivrables, la série humoristique dessinée par Xavier Gorce qui met en scène des pingouins (ou plutôt, des manchots) devisant sur leur banquise et aux comportements, hélas, très humains. Greenpeace a aujourd’hui le plaisir d’ouvrir son blog à ce chroniqueur, qui y déposera un dessin chaque semaine. Vous retrouverez également son regard impertinent dans chaque numéro du magazine de Greenpeace. Pour les fans, sachez que le troisième tome des aventures des Indégivrables vient de sortir aux éditions Inzemoon (10,50 €).

plus de dessin: ici: le blog de Greenpeace.





« Esclavagisme » dans les champs de fraises alsaciens

29 05 2009

fraise

fraise

« Esclavagisme » dans les champs de fraises alsaciens

vu dans sur lemonde.fr:

des femmes d’Europe de l’Est qui travaillerait selon la CGT, dasn des conditions plus que limites pour pas beaucoup de sous…

la justice bien sûr suit son cours.

mais qui a dit que manger n’était pas un acte politique?

quelle différence entre:

– manger des fruits de supermarché voire du marché produites en Espagne, qui poussent dans des grandes serres pleines de produits chimiques, avec lumières et chauffage pas tellement « grenelle de l’environnement » et ramasser par des sans-papiers (qu’est-ce qu’ils travaillent pour des gens inutiles et… qui n’ont pas le droit de travailler!) pour plus d’info, cf le blog d’Alexandra Siarri (à lire d’urgence!)

– manger du bio de supermarché: bon pour la nature, certes, mais qui vient du bout du monde, équitable… ou pas, mais pas tellement grenelle de l’environnement

– manger bio, dune amap où d’une coopérative, qui privilégie les produits locaux dans la mesure du possible (allez faire pousser des bananes en Haute-Saône…)

– manger bio de son jardin: du travail, des heures passées, certes, mais zéro transport, zéro produits chimiques, zéro travailleur exploité, zéro pays volé.

à réfléchir donc, mais une chose est sûre:

manger est un acte politique.

on ne va pas culpabiliser non plus pour avoir acheter des chips (OGM?!) au supermarché et une bouteille de soda brun à la caféine: ce n’est pas le propos.

mais ça mérite réflexion je crois.

bien à vous,

nicogé, jardinier libertaire et pacifiste





Mulhouse

24 04 2009

loin de moi l’idée de faire de la concurrence à l’excellent blog mon Mulhouse.

je n’en ai pas non plus la prétention.

tout y est expliqué en détail: c’est ici: chez Eric, de mon mulhouse.

mais bon.

sur un coup de tête, nous sommes partis à Mulhouse ce matin, direction le zoo via le centre-ville.

et voilà ce qu’on a vu.

il était 12h30, un vendredi de vacances,  ce qui peut sembler indiquer une certaine hausse de fréquentation éventuelle (ou pas), et pas trop de baisse non plus, les étudiants, et encore moins les profs, n’ayant pas l’habitude d’envahir le centre-ville à midi (les lycéens peut-être plus).

bref, jugez vous-mêmes.

la rue du Sauvage... vide!

la rue du Sauvage... vide!

peu après…

la rue du Sauvage... quelques minutes plus tard: ouf!

la rue du Sauvage... quelques minutes plus tard: ouf!

et au même instant:

derrière nous, quoi... vide!

derrière nous, quoi... le vide!

voilà, le résultat de la politique de centres commerciaux péri-urbain?!

et aussi on a vu ça, qu’on avait déjà vu cent fois mais quand même:

le centre commercial "la Porte Jeune", affectueusement surnommée par les Mulhousiens la "PJ"...

le centre commercial "la Porte Jeune", affectueusement surnommé par les Mulhousiens la "PJ"...

c’est affreux.

mille excuses, on y a pas mis les pieds, on a fait ça une fois, ça nous a suffit.

avant, il y avait la place de l’Europe, imaginez le symbole, une fontaine magnifique un peu plus loin qui a marqué l’enfance de beaucoup de gens de la région, et une fresque féministe.

Mais l’Europe, l’enfance, le féminisme: à Mulhouse, la Vieille Droite (euh non c’est comment le nom du parti déjà?) s’en f… iche.

développement durable?

mais oui, il y a du vert sur le bâtiment! ça fait drôlement écolo.

résultat; PJ + Witty+ Carrefour+… = centre historique mort: tous à vos voitures! écolo, quoi…

la Cour des Maréchaux? le GO Sport a fermé!

les quartiers Vauban, Nepper? bientôt rayés de la carte: halte au peuple, vive les bobos!

le « nouveau-bassin » n’en finit plus de se remplir d’appartements « chics » au bord d’une des voix les plus bruyante de Mulhouse, avec du « vert de l’autre côté: développement durable on vous dit!

mais où sont les gens? au supermarché?

pas tous!

la foule?

la foule?

la foule!

la foule!

ils sont au repas des otaries!

attention « repas », pas « spectacle », le zoo de Mulhouse n’est pas un cirque (si vous voyez à quel autre zoo qui a des affiches partout je veux faire allusion…).

qu’est-ce qu’un végétarien etc. fait au zoo, alors que je suis contre les cirques avec animaux (c’est tellement magique le cirque moderne sans animaux!), il faudra qu’on en reparle.

les gens donc, sont là, et nous n’étions pas les seuls franc-comtois, il y avait pas mal de groupes des francas qui venaient de par chez nous notamment, en bus donc. et nous, on aimerait bien que le train ne coûte pas si cher et s’arrête plus près de chez nous. mais bientôt il y aura les voitures électriques, et l’électricité, le nucléaire, c’est HY-PER PRO-PRE. regardez Fessenheim: impeccable!

allez, vive le Mulhouse que j’aime, populaire et vivant, et vivement l’alternance, ou, tiens, la décroissance… bref, un changement avant qu’il ne soit totalement défigurée… et que plus personne ne daigne descendre du zoo pour visiter le centre-ville!

pourtant, avec le tram, on y croyait…

bien à vous,

nicogé

PS: écoutez « Rouge Gorge » de Renaud (le colporteur lui doit beaucoup, je n’ai écouté que lui de 5 à 15 ans!): c’est pareil à Mulhouse et aussi ailleurs…

« chassez les prolos, et chassez la vie »

la lutte des classes, on vous dit.





Le blog-réalité 2

7 04 2009

2 nouvelles vidéos enregistrées le 28 mars 2009 à Friesen:

« Un jardin (pour que les amoureux s’embrassent) » parcequ’on aime les jardins et les amoureux

ET

« We know the stars » – a manouch’experiment (oui on aime les étoiles aussi)

à tout bientôt,

Le colporteur