Paul Mccartney – We Can Work it Out

16 05 2010

c’est quand même génial, youtube.

ici, une version acoustique très proche de l’originale des Beatles finalement.

avec ce passage en trois temps qui est un des summum de la pop music: j’ai lu quelque part que l’idée venait de George Harrison, qui pourtant n’est pas crédité dans les auteurs/compositeurs de la chanson.

ah, la nostalgie le dimanche soir…

bien @ vous,

nicogé





40ème anniversaire de la mort des Beatles

10 04 2010

Je me souviens encore il y a 40 ans (ah non ça c’est pas possible…).

40 ans pile poil que Paul (oui le colporteur a reçu l’autorisation postume de la part de  George d’appeler les boys par leurs prénoms et même de les tutoyer… la classe) à donné sa démission et a quitté le groupe Beatles… ceci dit cela faisait un petit bout de temps que plus rien n’était comme avant, que ça « gigait » plus et qu’ils se retrouvait un peu par obligation (il paraît hein).

Pas grand chose d’autres à raconter, mais une bonne occasion de vous faire écouter cette chanson, non pas de Paul mais de John, mais à coup sûr la musicalité et l’arrangement sont de Paul 😉

Quelle patate (oui arrêtons de critiquer Ringo, it rocks!!!) ! Quelle chanson !

à bientôt,

tjark





Elliott Smith – I Me Mine (Beatles Cover)

3 04 2010

sur le même thème!

ici, cependant, c’est une chanson des Bealtes composées, écrites et chantés par George Harrison.

si je ne m’abuse, c’est la dernière chanson enregistrée par les Beatles, et à trois seulement, John Lennon ayant déjà quitté le groupe à cette époque.

c’est royal, tout cas.

bien @ vous,

nicogé

PS: voici la version original: même pendant les sessions get back, John Lennon dansait déjà  pendant que les autre jouaient!!! 😉

énorme ce changement, la valse, et puis le refrain, comme tout s’enchaîne, la classe, quoi.





The Beatles – Hello Goodbye

20 02 2010

extrait du génial album « Magical Mystery Tour », qui va avec le film du même nom.

le titre vient de « mystery tour »  vraiment organisé au départ de Liverpool et dont les passagers ne connaissaient pas la destination finale (même si dans les faits, à en croire Paul McCartney cité par Barry Miles dans « Many Years From Now » , ils arrivaient souvent au même endroit…).

en fait, l’album était au départ un double EP de 6 titres, ceux du films, mais vu son succès, EMI a du sortir la version américaine enrichie des singles précédents en Europe (dont les deux singles enregistrés pendant les sessions du Sergent Pepper Lonely Heart Club Band,  Penny Lane et Strawberry FieldsFor Ever, non inclus sur l’album car les Beatles ne voulaient pas que les fans paient deux fois pour les mêmes chansons (singles et album donc), All You Need Is Love, hymne dont l’enregistrement vu télé-diffusé).

un moment d’anthologie.

pour joué avec elle, une certaine artiste française a même bâti tout son jeu de scène, sur ce petit levé de pied que Lennon pique à McCartney à un moment…

à part cette vidéo d’antholgie, il faut remarquer qu’au-delà des paroles que leur simplicité honnore par ailleurs, la chanson est assez démente, au niveau de la composition et des arrangements, avec ce final « hippy » délicieux.

vraiment, vive les Beatles, le plus grand groupe de tous les temps.

bien @ vous,

nicogé « why do you say goodbye when I say hello? » le colporteur





the Beatles – We Can Work It Out

18 01 2010

pourquoi le playback?

impossibilité technique?

volonté de perfection?

volonté de… rigoler un bon coup?

bon, rien que pour la tête de John Lennon, ça vaut le coup!

des génies en toute circonstances, on vous dit!!!

et un joli « document d’époque »: ou comment la télé traitait les artistes à l’époque, et comment ceux-ci s’en accommodaient!

bien @ vous,

nicogé

PS à noter le sous-titre:

« Beatles live lip synch performance of « We Can Work it Out, » with John looking particularly fat (?) and happy.  »

no comment…





Paul McCartney – Here Today

16 01 2010

magnifique chanson nostalgique.

un bel hommage à John Lennon.

dans la série Paul McCartney est un génie.

bien @ vous et « vive » les Beatles,,

nicogé





je lis « Many Years From Now » de Barry Miles

13 01 2010

Barry Miles - Paul McCartney, Manny Years From Now (les Beatles, les Sixties et Moi)

en ce moment même, donc, je lis cet excellent ouvrage que ma petite famille (et surtout Noémie évidemment) a eu l’excellente idée de m’offrir pour mes  euh, disons, 20 ans.

génial, pour tout ce qui s’intéresse de (très) près au meilleur groupe de tous les temps, et notamment à la compostition des chansons créditées « Lennon/McCartney ».

amusante est la façon dont l’auteur parle de lui à la troisième personne du singulier, en parlant de « Barry Miles (l’auteur du présent ouvrage) qu’on appelait alors Miles. » c’est sans doute une tournure un peu datée: je ne vois pas en quoi cela génerait de lire « je » me souviens, Paul McCartney et « moi »…

c’est comme les « nous » des journalistes: c’est grotesque, ça fait dissertation ratée de licence de Droit… (interdiction du « je » ET du « nous » en Droit, bref).

quant au sous-titre français, ça rappelle plus les Yéyés que les Fabuleux Fab Four… tout ça, évidemment, est très anecdotique: le livre est fantastique!

bien @ vous,

nicogé