la communication c’est « plus fort que toi »: exemple.

1 12 2009

la propagande continue!!!

pour faire semblant qu’il y a un débat, on fait mine de se disputer entre gens du même avis (ici, le gouvernement et ses amis médecins).

trop fort!!!

juger plutôt:

Vaccination : les généralistes prennent Bachelot en grippe

Alors que le gouvernement annonce la mobilisation de l’armée, ils contestent les raisons budgétaires de leur mise à l’écart. La suite
Par Sophie Verney-Caillat | Rue89 | 01/12/2009 | 15H11

Avec 1 million de personnes vaccinées en près de trois semaines, la vaccination collective contre la grippe A n’a jusqu’ici pas fait recette. Les généralistes crient à la désorganisation et proposent de mettre la main à la piqûre, mais la ministre les renvoie dans leurs cabinets. Et préfère faire appel au service de santé des armées, comme l’a annoncé un communiqué commun avec le ministère de l’Intérieur ce lundi.

Alors que le gouvernement annonce la mobilisation de l’armée, ils contestent les raisons budgétaires de leur mise à l’écart.

Roselyne Bachelot le 19 novembre à Paris (Benoit Tessier/Reuters)

mais non, je ne me f... pas de votre gueule, je souris parce que je suis contente!!!!

ce n’est pas parce que les gens ont peur et/ou pas envie de se faire vacciner qu’ils n’y vont pas, non!!!

c’est parce que c’est super, mais encore super-méga-génial, et on les connait, les gens sont exigents!!!

la communication c’est vraiment tout un art.

comme le chantait Renaud, « la médecine est une p… , son maquereau c’est le pharmacien. »

c’est tellement vrai…

et le pharmacien a, en outre, deux amis fidèles:  l’État et  les médias!

bien @ vous,
nicogé

Publicités




UMP/MEDEF: un bon H1N1 vaut mieux que deux tu l’auras

2 08 2009

l'avis autorisé de Mme Bachelot

l'avis autorisé de Mme Bachelot

dessin trouvé ici.

la grippe.

attention, ça craint; vous risquez, et je ne plaisante pas, d’être… malade.

comme chaque hiver quoi.

mais la régression sociale n’attend pas.

un petit article d’Univers Nature est très rassurant:

français, tu votes à droite: tu AS la droite.

Alors que la Grèce va vacciner l’intégralité de sa population (1), en France il semble qu’une telle mesure ne soit plus d’actualité, avec la définition de priorités de vaccination (personnes souffrant de problèmes respiratoires, personnels médicaux, etc.). Par contre, l’impact économique fait visiblement peur à l’Etat.
Ainsi, outre un courrier de la médecine du travail listant les recommandations de base face au virus A/H1N1 (incitation à se faire vacciner, lavage régulier et soigneux des mains, port du masque correctement adapté, etc.), une circulaire du 3 juillet 2009, rendue publique cette semaine par le journal Libération, prévoit d’importantes modifications du Droit du travail. Valables durant les 2 à 4 mois que pourrait durer la pandémie, les principales mesures sont en train de parvenir aux entreprises par différents biais, et visent à réduire l’impact de l’absentéisme que devrait générer la pandémie.

Parmi les mesures adoptées, les plus ‘fortes’ concernent la durée maximale de travail de 10 heures/jour qui pourra être dépassée, tout comme le maximum hebdomadaire de 46 heures. A ce titre, si nécessaire, le ‘repos hebdomadaire’ pourra se voir suspendu. Face à ces possibilités données à l’employeur, le salarié ne peut s’opposer, sauf à risquer un licenciement. Néanmoins, la mise en œuvre de telles dérogations reste conditionnée à une autorisation administrative, sachant toutefois que l’administration du travail locale est appelée à ‘faire preuve de souplesse et de réactivité face aux demandes des entreprises’.

Cette circulaire, pour limiter l’impact économique du virus A/H1N1, entrera en vigueur dès le passage en phase 5B ou 6 de la pandémie, ce que la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, considère comme très probable pour la rentrée de septembre.

Pascal Farcy

1- Le ministre de la santé grec, Dimitris Avramopoulos, a annoncé que le gouvernement avait ‘… décidé que l’intégralité de la population, tous les citoyens et les résidents sans exception, sera vaccinée contre la grippe’.

Cet article vous a plu, votez pour lui sur

Michel Rocard va-t-il nous trouver une » taxe-grippe » pour nous sauver?

si tu as la grippeH1N1, tu coûtes à la société: ça fera seulement 300€par ménage et par an (299 si tu dénonce un sans-papier; la France ne peut pas, souvien-toi de cette aprole de rocardienne, « accueillir toute la misère du monde ».  mais créer la misère en Afrique et aileurs, ça oui, elle peut).

et comment on la soigne la grippe?

comment ça « au lit aussi longtemps qu’il le faut »???

GAUCHISTES!

bien @ vous,

nicogé





sauvons les services publics!

13 05 2009
encore et toujours!

encore et toujours!

hier l’école, aujourd’hui, l’hôpital, et demain déjà, le planning famillial.

que nous restera-t-il d’ici à 2012?

qu’attendra-ton pour réagir?

sauvons l’hôpital, sauvons l’école, sauvons l’université, sauvons la recherche…

le colporteur dit oui à la vie en collectif!

il faut plus de places de crèche, plus de transports en commun moins chers, plus de soins de meilleures qualités, avec MOINS de privé et de labos pour vendre coûte que coûte des produits chimiques ou des ogm (OK, j’en fais un peu beaucoup).

et puis plus d’hôpitaux, et pas de moins en moins! des maternités « amies des bébés » partout 😉 !!!

en Haute-Saône, par exemple, la maternité de Lure n’est plus qu’un souvenir…

et ça, « c’est pas tellement Grenelle de l’environnement »!

alors la croissance verte?

pffff… allons!

heureusement, tout nous appartient.

bien à vous,

nicogé

André Grimaldi : « Cette loi n’est pas une loi hospitalière »

Chef du service de diabétologie à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris, le professeur André Grimaldi est l’un des leaders du Mouvement de défense de l’hôpital public qui s’oppose à la loi Bachelot. En tchat, il a répondu aux questions des internautes de Rue89 ce mercredi, à la veille de la journée d’action contre la réforme qui promet d’être très suivie. La suite





Bachelot, hôpitaux ,maternités etc.

20 04 2009
sauvons l'Hôpital!

sauvons l'Hôpital!

voilà un titre qui résume tout:

Projet de loi Bachelot: «la ministre est plus préoccupée par la santé des actionnaires que par celle des Français»

c’est sur libé.fr

on nous présente comme logique de supprimer les maternités et de devoir faire une heure ou deux de voiture pour atteindre l’hôpital le plus proche de chez soin, comme indispensable de supprimer la sécu, comme archaïque de prôner la solidarité.

mais que veut ce gouvernement?

un pays pour les riches, avec des pauvres à la mercie de ces derniers.

ne laissons pas le Moyen-Age envahir nos vies.

heureusement, tout nous appartient.

nicogé