« Esclavagisme » dans les champs de fraises alsaciens

29 05 2009

fraise

fraise

« Esclavagisme » dans les champs de fraises alsaciens

vu dans sur lemonde.fr:

des femmes d’Europe de l’Est qui travaillerait selon la CGT, dasn des conditions plus que limites pour pas beaucoup de sous…

la justice bien sûr suit son cours.

mais qui a dit que manger n’était pas un acte politique?

quelle différence entre:

– manger des fruits de supermarché voire du marché produites en Espagne, qui poussent dans des grandes serres pleines de produits chimiques, avec lumières et chauffage pas tellement « grenelle de l’environnement » et ramasser par des sans-papiers (qu’est-ce qu’ils travaillent pour des gens inutiles et… qui n’ont pas le droit de travailler!) pour plus d’info, cf le blog d’Alexandra Siarri (à lire d’urgence!)

– manger du bio de supermarché: bon pour la nature, certes, mais qui vient du bout du monde, équitable… ou pas, mais pas tellement grenelle de l’environnement

– manger bio, dune amap où d’une coopérative, qui privilégie les produits locaux dans la mesure du possible (allez faire pousser des bananes en Haute-Saône…)

– manger bio de son jardin: du travail, des heures passées, certes, mais zéro transport, zéro produits chimiques, zéro travailleur exploité, zéro pays volé.

à réfléchir donc, mais une chose est sûre:

manger est un acte politique.

on ne va pas culpabiliser non plus pour avoir acheter des chips (OGM?!) au supermarché et une bouteille de soda brun à la caféine: ce n’est pas le propos.

mais ça mérite réflexion je crois.

bien à vous,

nicogé, jardinier libertaire et pacifiste

Publicités




comment préparer les plantations pour le jardin

25 03 2009

en effet, chers lecteurs, vous n’êtes pas sans savoir qu’on ne peut pas planter directement les petites graines dans la terre et les arroser, comme disons, les Barbapapa.

moultes préparations sont donc nécessaires.

il faut semer, replanter dans des pots plus grand, avant de « mettre en terre ».

voici quelques semis maison: tomates, aubergines, poivrons et aussi fleurs.

les petites cagette permette de les sortir dans les chassis prévu à cet effet.

les petites cagettes permettent de les sortir dans les châssis prévu à cet effet.

Noémie arrosse.

Noémie arrose.

et encore des plantes (tomates, fleurs...)

et encore des plantes (tomates, fleurs...)

les tomates en folie!

les tomates en folie!

aloe vera, rien à voir, mais si quand même: très bon pour les bobos!!!

aloe vera, rien à voir, mais si quand même: très bon pour les bobos!!!

et tout ça pour quoi?

1/ bien manger!

nous on est végétarien, ça nous fait un été de folie; on mange beaucoup de légumes, donc c’est difficile pour l’instant de faire des réserves, mais on progresse d’année en année.

2/ la biodiversité

jardiner, c’est aussi si on s’en donne la peine suavegarder toutes les espèces « anciennes » que le rouleau compresseur de l’industrie agro-alimentaire veulent voir disparaître.

on sème, on récolte des graines (encore une autre aventure!), et on échange avec d’autres, proche ou lointain (vive internet!):

on refus ainsi les OGM et autre plant stérile qu’il faut racheter tous les ans aux semenciers etc!

jardiner, donc, et un acte politique fort.

quid du « retour » à la terre au relents pétiniste tant décrier par la bourgeoisie de droite te de gauche?(cf Vincent Delerm, qui cultive pourtant comme son père un petit côté Amélie Poulain (je dis ça avec tout le respect que j’ai pour eux, qui est réel)). (un jour je vous parlerai d’Amélie Poulain. ou pas.)

on en est loin: on parle de progressisme, d’innovation, d’environnement:

alors que la droite ne parle qu’industrie, agriculture intensive, productiviste, mécanisée et pesticidée, exploitation des sols, et des animaux maltraités et gavés d’hormones et d’OGM.

pour tous ça, et l’Amérique libéral de Reagan/Clinton/Bush et l’URSS de Staline etc ont eu tort: le productivisme, c’est la mort.

alors vive l’agriculture paysanne, et vive José Bové (même si je n’approuve pas son choix (ah les Verts bon,mais les amis de Nicolas Hulot, l’ami des puissants et… Cohn-Bendit???) pour les européennes) et tous les faucheurs d’OGM.

il faut planter donc,  et au bon moment: pour cela, voir les agendas etc du jardinier ou les sites d’agriculture bio comme l’excellent forum Tomodori.

et surtout, au delà de ça: manger des fruits et léumes DE SAISON, tant pis pour les courgettes en hiver, et des produits du coin (cf les AMAP, Agrobioconso etc).

vivement la décroissance.

la terre est à nous: tout nous appartient.

@+

nicogé

jardinier libertaire