le colporteur et sa tronçonneuse, ou la victoire de Charlie Ingalls

11 08 2009

tel des Charlie Ingalls, mais moderne, nous nous sommes donné rendez-vous, the gissoun et moi-même, chez ouam, tranquille l’ambiance, pour « couper du bois », en écoutant Zebda et Alain Bashung.

oui, on chauffe au bois: un truc de ouf’: on pense que ça reste une solution intéressante écologiquement parlant (le bois vient d’une « forêt » à côté de chez moi (70), le coût carbone est intéressant, mais reste le problème élémentaires des particules…).

d’abord donc, il a fallut faire démarrer la tronçonneuse.

au début, elle a voulu, et puis, plus. (et puis il a plu).

première possibilité: un manque d’essence: il a donc fallut manipuler tout un tas de produits pas bio du tout.

manipulation de produits hautement dangereux

manipulation de produits hautement dangereux

et après moult essais de démarrages et  nettoyages, nous nous sommes résumés à aller acheter une nouvelle bougie.

vous comprenez maintenant qu’on a pu profiter de la musique, finalement.

dévissage de tronçonneuse

dévissage de tronçonneuse

la bougie neuve

la bougie neuve

et puis, bon: elle a démarré!!!

l'opération a pu commencer!

l'opération a pu commencer!

l'opération a pu continuer

l'opération a pu continuer

tout ça, bien sûr, incognito. (le colporteur sait préserver sa vie privée.)

tout ça, bien sûr, incognito. (le colporteur sait, bien entendu, préserver sa vie privée.) (le masque à l'envers, c'est une ruse de Sioux)

et voilà le travail.

bon finalement, la tronçonneuse (ça rappelle peut-être une chansons à certains (peu nombreux)) a beaucoup chauffé, mais on a quand même fait le boulot.

Charlie Ingalls aurait-il fait mieux avec sa hache?

non, il aurait pris la tronçonneuse.

la suite donc bientôt!

bien @ vous,

nicogé et the gissoun, colporteurs des bois

Publicités

Actions

Information

4 responses

13 08 2009
Ton scnock

très content de constater que tout va bien, que votre vie est belle, on se réjouit de vous revoir, à bientot!

15 08 2009
Le colporteur

🙂

11 10 2009
Perrette

« Ses soucis on va les scier
on s’est assis à côté d’lui
sa faim de rencontre est heureuse
il va nous prêter ses envies
et c’est chacun sa tronçonneuse »

C’est à cette tronçonneuse là que tu pensais ??

11 10 2009
Le colporteur

non…

mais ça le fait!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :