où est la « gauche » israëlienne?

3 04 2009

d’accord, les élections ont été une catastrophe pour le parti travailliste israëlien.

mais pourquoi s’accrocher au pouvoir à ce point?

la logique de la « gauche de gouvernement » a été poussée jusqu’au grand n’importe quoi actuel: on a Kouchner, Amara, Besson et consorts, et en voilà un qui a fait encore pire: Ehoud Barak.

désormais ministre de la défense dans le gouvernement de « droite » (sic) Netanyahu-Lieberman!

Ehoud Barak...

Ehoud Barak...

je trouve tristes les initiatives de divisions qui ne riment à rien comme en France (si ce n’est essayer de tué le NPA dans l’œuf (en vain!)) comme celle de J-L Mélenchon et consorts, alors que le vrai courage aurait été de rejoindre le NPA (les différences peuvent s’exprimer au sein d’un même parti tout de même!).

mais là, que peuvent faire les travaillistes qui croient ne serait-ce qu’un peu encore à l’idée de départ de leur parti?

remarquez, en Israël aussi, il y a déjà des vrais parti de gauche…

vivement que la pensée conservatrice soit balayée du pouvoir partout dans le monde.

et espérons que ses derniers reniements, ces dernières trahisons y réveilleront la gauche.

car après tout, tout nous appartient.

nicogé

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :